Du stop sur l’autoroute suivi de 60 km à moto: l’incroyable soirée de Zlatan Ibrahimovic (vidéo)

Du stop sur l’autoroute suivi de 60 km à moto: l’incroyable soirée de Zlatan Ibrahimovic (vidéo)

Zlatan Ibrahimovic est actuellement sur la touche en raison d’une blessure, mais ce n’est pas pour autant qu’il n’a rien à faire. Cette semaine, l’attaquant de l’AC Milan est en effet l’un des présentateurs du Festival de musique de Sanremo. Sauf que ce jeudi, il est arrivé en retard… très en retard pour animer le show. Et il a raconté ses péripéties une fois monté sur scène.

Ibrahimovic était en réalité coincé dans les embouteillages pendants près de trois heures. C’est alors qu’il a décidé de prendre les choses en mains pour rejoindre sa destination. « Il y avait un accident sur l’autoroute. Au bout de trois heures, je demande au chauffeur de me laisser sortir. J’arrête un motard et lui demande s’il peut m’emmener à Sanremo. Heureusement, c’était un fan du Milan », a raconté le Suédois, qui a donc fait du stop. « J’ai fait 60 kilomètres avec lui, sur sa moto »

Dans le cas où certains oseraient douter de cette folle anecdote, Zlatan a tout prévu puisqu’il a fait une vidéo, qui a ensuite été mise en ligne sur le compte Twitter de la Rai.

Ce vendredi, Radio Monte Carlo est parvenu à retrouver le motard en question qui a raconté l’histoire à son tour. « Il y avait beaucoup de trafic hier, j’avais décidé de sortir en moto. Je rentrais chez moi et j’étais à l’arrêt dans les bouchons. Je vois une voiture noire avec 2 personnes. Je me dis ‘Mais ça, c’est Ibra’. Le conducteur baisse la vitre et me dit ‘Zlatan veut que tu l’emmènes à Sanremo’. Je réponds bien évidemment oui. En plus, je suis pour Milan », confie-t-il.

« J’avais un casque sous la selle, j’appelle ma femme et je lui dis ‘Je suis en train d’emmener Ibrahimovic à Sanremo’. Elle ne m’a pas cru », poursuit le motard. « Ibra voulait conduire ma moto, mais je lui ai dit : ‘Non Ibra, c’est moi qui conduis’. Ce qu’il a dit est vrai, je suis un motard du dimanche, je n’avais jamais pris l’autoroute (…) Ibra est très gentil. Il m’a demandé comment il pouvait me remercier, il m’a dit qu’il allait m’envoyer un maillot. Je n’ai même pas réussi à prendre une photo en arrivant, il était très pressé. Il est descendu de la moto pour filer directement au théâtre. Au final, ma femme m’a cru. Mon mariage est sain et sauf’.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous