Accueil Société

Les voyages non essentiels restent interdits jusqu’au 18 avril

« Nous estimons que c’est une mesure nécessaire pour atténuer la propagation du virus », a assuré le Premier ministre Alexander De Croo lors d’une conférence de presse.

Temps de lecture: 1 min

Les voyages non essentiels restent interdits jusqu’au 18 avril. Une première évaluation pour une levée de cette interdiction aura lieu lors du prochain Comité de concertation du 26 mars. « Nous estimons que c’est une mesure nécessaire pour atténuer la propagation du virus », a assuré le Premier ministre Alexander De Croo lors d’une conférence de presse.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

72 Commentaires

  • Posté par PARISOT THIERRY, samedi 6 mars 2021, 8:01

    oui stupide, inutile, vexatoire et surtout discriminatoire. La belgique est le seul pays d'Europe de l'ouest a avoir cet interdit. alors que notre pays est le plus petit. 90 % des belges vivent à moins de 100km d'une frontière donc, le choix pour bouger est très réduit aux vacances de paques. quand vous vivez en France, Allemagne, Italie ou Espagne, même sans sortir du pays vous avez de l'espace pour bouger. Ridicule le caprice de De Croo et VDB. Quand les autres auront ils le courage de faire tomber ce gouvernement, com me l'a dit De Croo lui meme, il est temps d'aller dehors.........

  • Posté par WEERENS Alain, samedi 6 mars 2021, 0:44

    Mesure stupide, vexatoire et inutile. A annuler tout de suite. J' espère que l'Europe va lui faire entendre raison.

  • Posté par De Visscher Daniel, vendredi 5 mars 2021, 22:43

    Pardonnez-moi mais là, on se fout un peu des citoyens! Soucieux de respecter "à la lettre" les injonctions de nos "sachants" j'ai fait un test à mes frais pour me rendre "SEUL" dans ma caisse chez mes enfants en Suisse. Déclaration sur l'honneur - test Covid -certificat médical assurant que mon voyage était essentiel ( avec traversée de la France en quelques heures), et je n'ai pas eu le moindre contrôle qu'il soit douanier ou policier. Addition: 46 € de test + 35 euros de toubib et 175 € (-Si, Si ) de test Suisse pour le retour vers la Belgique 8 jours après! J'aurais rêvé d'être contrôlé afin que toutes ses dépenses soient justifiées par simple respect pour les citoyens. In fine pourtant c'était désert sur le routes, aux frontières et dans les airs (-:))! Et le 17 avril? aurais-je la chance de rencontrer un policier ou douanier? Que nenni! Aussi, je m'en tiendrai à respecter le code de la route et basta les dépenses idiotes, indécentes et parfaitement abusives. Ils ont réussi leur coup! Nous contraindre par les peur du gendarme. j'ai été eu une fois mais pas deux! Bon voyage donc aux gens honnêtes! Un peu de bon sens n'a jamais fait de tort à personne.

  • Posté par Cambier Grégory, samedi 6 mars 2021, 12:47

    Pourtant la Suisse ne demande pas de test pcr pour les ressortissants belges actuellement.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 5 mars 2021, 22:59

    Il vous faut tout de même bien admettre que la plus grande partie de toutes "ses" dépenses et "frais indécents" provenait principalement du test PCR en Suisse... Non ? Sans compter les péages et le carburant bien sûr. La visite chez le "toubib" belge étant partiellement remboursée aussi normalement. Et pour le bon sens, d'accord avec vous.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko