Accueil Société

Pour les voyages non essentiels, une mesure prolongée malgré les inquiétudes européennes

Jusqu’au 18 avril, il sera interdit de quitter le pays pour autre chose que des raisons professionelles. A moins qu’une réévaluation de la mesure, le 26 mars, change la donne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

En deux phrases ou à peine plus, le Premier ministre Alexander De Croo a annoncé la prolongation de l’interdiction des voyages non essentiels. Les Belges peuvent (pour l’instant) oublier les vacances de Pâques à la montagne. Jusqu’au 18 avril, il sera interdit de quitter le pays pour autre chose que des raisons professionelles, liées aux études ou encore des raisons familiales impérieuses. A l’origine de cette prolongation, les contrôles aux frontières jugés insuffisants.

Une réévaluation de la mesure est prévue pour le prochain comité de concertation, le 26 mars. Un accord de coopération pour transférer les données nécessaires aux autorités compétentes sera discuté pour permettre les contrôles. Il n’est pas donc totalement exclu que la date du 18 avril soit modifiée dans les prochaines semaines.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Piscaer Benne, mardi 9 mars 2021, 7:32

    C'est intéressant de voir que les Belges peuvent aller à l'étranger pour les réparations de voitures, mais pas pour des réparations nécessaire pour une seconde résidence. Quelle est la logique ici? Je comprends l'inquiétude de l'UE autour de ces mesures: elles sont arbitraires, même capricieuses. Quel est le but d'une telle politique? Mieux vaut se concentrer au suivi des gens qui entrent le pays ou qui retournent de voyage.

  • Posté par Lemaire Laurent, lundi 8 mars 2021, 9:19

    un parallèle peut être fait avec les propriétaires de seconde résidence en Belgique qui, en mai 2020, ont été les premiers à bénéficier de la possibilité de se déplacer pour motifs touristiques. Ceci pourrait s'appliquer mutatis mutandis aux propriétaires de seconde résidence en Europe dès le 1er avril, même si bien sûr l'annonce le 26 mars de la réouverture fortement déconseillée au 1er avril pour tous garde la corde. J'ai interpellé le Premier et "he's back bitches" là-dessus.

  • Posté par Barban Marco, lundi 8 mars 2021, 12:26

    Etant un accro du voyage, je souhaite profondément une réouverture le 1er avril mais je n'y crois guère. Lorsque fin janvier 2021 avait été prise la décision d'interdire les voyages pendant les vacances de Carnaval, j'avais immédiatement réagi sur ce forum en disant que si nos gouvernants vont au bout de leur logique, ils bousilleront également les vacances de Pâques. En effet, comment aurait-on pu interpréter une fermeture au Carnaval pour ensuite rouvrir (pendant 2 semaines) à Pâques ? J'avais malheureusement vu juste. Il est clair que maintenant l'espoir réside sur cette réouverture au 19 avril. Or, quand on voit le magnifique doigt d'honneur fait par le gouvernement belge à l'UE (qui est soit dit en passant un colosse aux pieds d'argile), je ne serais pas étonné (j'espère me tromper) qu'ils invoquent les mauvais chiffres de contamination pour pourrir la vie des gens jusqu'au 1er juillet 2021, date de lancement officielle de la saison d'été. D'autant que je ne comprends pas l'attitude et le silence assourdissant des patrons des aéroports de Bruxelles et Charleroi, de TUI, de la fédération nationale des agences de voyages, etc. C'est leur business qui est impacté au 1er plan. Si on continue de la sorte, seuls Brussels Airlines et TUI continueront à voler au départ de la Belgique car les autres ne viendront plus. Quoi de plus normal quand vous voyez le foutoir que ces gouvernants créent. Une vraie bande d'incompétents pratiquant une politique communiste : même régime pour tout le monde. Une dernière chose : passer les frontières par des voies dérobées est toujours possible en voiture. En train, c'est déjà plus compliqué. En avion, c'est tout simplement impossible.

  • Posté par Boistelle Daniel, lundi 8 mars 2021, 8:37

    <<c'est todi le pti qu'on spotch>> Phrase bien connue a Namur. On en a marre de leur incompétence totale au niveau du gouvernement !!! Ça devient de plus en plus de vrai(e)s clown. Cette saloperie de virus est bien présent d'accord, mais c'est partout, ce n'est pas ciblé sur l'une ou l'autre région donc, pourquoi nous "interdire" de bouger ??? Comme cette connerie de couvre feu ... Comme si le virus est plus propice après 22h ou minuit et pire encore pour nos amis français, 18 ou 20h selon les départements ... Il faut arrêter les conneries la maintenant, c'est bon stop les bêtises !! A partir du moment où tout est bien respecté à la lettre, que pourrait il nous arriver de plus ...

  • Posté par Boistelle Daniel, lundi 8 mars 2021, 8:37

    <<c'est todi le pti qu'on spotch>> Phrase bien connue a Namur. On en a marre de leur incompétence totale au niveau du gouvernement !!! Ça devient de plus en plus de vrai(e)s clown. Cette saloperie de virus est bien présent d'accord, mais c'est partout, ce n'est pas ciblé sur l'une ou l'autre région donc, pourquoi nous "interdire" de bouger ??? Comme cette connerie de couvre feu ... Comme si le virus est plus propice après 22h ou minuit et pire encore pour nos amis français, 18 ou 20h selon les départements ... Il faut arrêter les conneries la maintenant, c'est bon stop les bêtises !! A partir du moment où tout est bien respecté à la lettre, que pourrait il nous arriver de plus ...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs