Vacances de Pâques: ce qui devrait être permis, ce qui ne le sera pas

Vacances de Pâques: ce qui devrait être permis, ce qui ne le sera pas

En Belgique, les vacances de Pâques auront lieu du 5 avril au 18 avril. Le Comité de concertation a présenté ce vendredi le calendrier des futurs assouplissements. Il est à noter que ces assouplissements ne se feront que si les conditions le permettent.

En avril, le gouvernement devrait donner son feu vert pour : les entraînements sportifs non professionnels ; les camps de jeunes de maximum 25 enfants (de moins de 13 ans) ; les activités sportives et associatives (toujours en extérieur) avec respectivement un maximum de 10 personnes et de 25 personnes (moins de 13 ans, là encore).

Toujours en extérieur : les activités culturelles, les événements, les services du culte, avec un maximum de 50 personnes, port du masque obligatoire et respect de la distanciation sociale ainsi que les parcs d’attractions, là toujours avec respect des protocoles.

Voyages à l’étranger :

Les voyages non essentiels restent interdits jusqu’au 18 avril. Une première évaluation pour une levée de cette interdiction aura lieu lors du prochain Comité de concertation du 26 mars. « Nous estimons que c’est une mesure nécessaire pour atténuer la propagation du virus », a assuré le Premier ministre Alexander De Croo lors d’une conférence de presse.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous