Strade Bianche: Mathieu van der Poel s’impose dans un final à trois, Wout van Aert 4e (vidéo)

Strade Bianche: Mathieu van der Poel s’impose dans un final à trois, Wout van Aert 4e (vidéo)
Belga

Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) a remporté la 15e édition des Strade Bianche (WorldTour) à Sienne au terme d’une course de 184km disputée sous le soleil samedi. Le Néerlandais a devancé le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), 2e et le Colombien Egan Bernal (INEOS-Grenadiers), 3e. Wout van Aert (Jumbo Visma) finissait 4e à un peu moins d’une minute.

Un groupe de sept coureurs, les principaux hommes forts, s’est détaché à 50 kilomètres de l’arrivée dans la plus difficile portion de chemins de gravier, le Monte Sante Marie. Il n’y aura pas eu un duel entre Wout van Aert et Mathieu van der Poel, mais bien entre le Néerlandais, Julian Alaphilippe et Egan Bernal.

La bagarre s’est déclenchée dans le 8e secteur non asphalté, le plus difficile, le Monte Sante Marie, à 50 kilomètres de l’arrivée. Une portion de 11,5 kilomètres dans laquelle Wout van Aert, puis Julian Alaphilippe ont accéléré avec à leurs trousses les principaux candidats à la victoire. Un groupe de neuf coureurs s’est ainsi isolé pour se disputer la victoire finale avec pratiquement tous les favoris.

Wout van Aert, Julian Alaphilippe, le Britannique Tom Pidcock (INEOS Grenadiers), le Néerlandais Mathieu van der Poel, le Colombien Egan Bernal, l’Autrichien Gogl (Team Qhubeka ASSOS), le Slovène Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) et l’Américain Quinn Simmons (Trek-Segafredo), victime d’une crevaison cependant.

Sur la section asphaltée de 16 kilomètres, un groupe de neuf autres coureurs a tenté d’effectuer la jonction avec Tim Wellens (Lotto Soudal) et Gianni Vermeersch (Alpecin-Fenix) côté belge, le Tchèque Petr Vakoc (Alpecin-Fenix), le Danois Jakob Fuglsang (Astana-Premier Tech), le Britannique Simon Carr (EF Education-Nippo), l’Espagnol Pello Bilbao (Bahrain-Victorious), le Luxembourgois Kevin Geniets (Groupama-FDJ), ainsi que les Australiens Rob Power et Simon Clarke (Team Qhubeka ASSOS). Mais ce groupe est resté à une quinzaine de secondes sans jamais pouvoir revenir.

Wout van Aert et Tom Pidcock se sont trouvés en difficulté sur le Monteaperti à 20 km de l’arrivée, mais les deux hommes sont revenus à l’effort.

Le 11e et dernier secteur, Le Tolfe, à 12 km de l’arrivée, voyait Mathieu van der Poel, le champion du monde cyclocross, attaquer avec dans sa route Julian Alaphilippe, le champion du monde sur route. Egan Bernal, le vainqueur du Tour de France recollait au duo à dix bornes de l’arrivée.

Les trois hommes allaient se départager dans le dernier kilomètre dans la montée menant à la Piazza del Campo. Van der Poel se montrait le plus fort.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous