Frank Vandenbroucke explique pourquoi l’horeca reste fermé: «Une situation fragile» (vidéo)

Frank Vandenbroucke explique pourquoi l’horeca reste fermé: «Une situation fragile» (vidéo)

Vendredi, en début de soirée, le Comité de concertation a tenu une nouvelle conférence de presse. Les politiques ont annoncé de légers assouplissements pour mars et ont donné des perspectives pour plusieurs secteurs, à l’arrêt depuis plusieurs mois. C’est le cas notamment de l’horeca qui pourra reprendre ses activités en mai, si la situation le permet. Une date encore lointaine pour les professionnels du secteur.

Sur le plateau du journal télévisé de RTL, le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, a dit comprendre la déception. « Ce sont des gens qui veulent travailler et on les en empêche. C’est très frustrant ».

Le socialiste flamand a ensuite expliqué pourquoi il n’était pas encore possible d’ouvrir l’horeca actuellement, en dressant une comparaison avec le premier déconfinement, il y a plus de six mois. « Le 8 juin, en moyenne journalière, nous avions 122 cas. Aujourd’hui, nous sommes à 20 fois plus. On a rouvert l’horeca avec un niveau de contamination qui était 20 fois moins que celui d’aujourd’hui. C’est quand même toujours une situation fragile. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous