Accueil Culture Musiques

La culture hip-hop déclinée au féminin

Comme chaque année, c’est ce 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, que commence le festival La Belle Hip Hop. La forme a été quelque peu revue, crise sanitaire oblige, mais la philosophie reste la même : de l’engagement !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Puisqu’on ne change pas les bonnes habitudes, cette cinquième édition débutera – ce lundi – par le concert d’ouverture sur la scène de l’Orangerie au Botanique. Public non admis évidemment : l’événement est à suivre en streaming et l’accès gratuit (mais les dons sont acceptés). L’affiche de cette année a en outre ceci de particulier qu’elle est cent pour cent belge, réunissant Lyna, Mahina, la Bruxelloise Nephtys (qui reviendra au Bota le 12 novembre), Melissa Farah, Lady N, la danseuse et chorégraphe Angelina Bruno, et Rokia Bamba aux platines.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs