Accueil Monde États-Unis

Génération Egalité: un forum pour soutenir les droits des femmes menacés par les conservatismes

Vingt-cinq ans après la Conférence de Pékin, les droits des femmes n’ont pas assez progressé. Pour redynamiser le processus, l’ONU lance un grand forum pour rassembler les bonnes volontés. Et faire face aux traditionalistes de plus en plus agressifs.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

En 1995 avait eu lieu à Pékin la quatrième Conférence mondiale sur les femmes organisée par l’ONU : 189 pays avaient alors adopté une Déclaration et un Programme d’action ambitieux pour faire progresser l’autonomie des femmes et l’égalité entre les sexes. Un jalon majeur de la lutte internationale pour les droits des femmes.

Il avait été décidé de mettre sur pied en 2020, 25 ans après cette conférence, un grand événement, le Forum Génération Égalité : le covid est venu perturber tout cela. C’est donc finalement cette année qu’il sera organisé par ONU Femmes, et coprésidé par les gouvernements français et mexicains.

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Harry Dorchy, lundi 8 mars 2021, 12:43

    En cette journée des droits de la femme, les féministes feraient bien de s’attaquer aux religions inégalitaires vis-à-vis des femmes. -Le 12 janvier 2007, la Belgique a adopté une loi ayant pour objectif de renforcer l'égalité des femmes et des hommes en intégrant la dimension de genre dans le contenu des politiques publiques définies au niveau fédéral belge. -L'article 181 de la Constitution belge dispose que l'État octroie un salaire et des retraites aux ministres du culte, et aux délégués des organisations non-confessionnelles reconnues par la loi. -Les pourcentages respectifs de la contribution financière de l’Etat belge aux cultes (occultes...) sont de 86,4 % en faveur du culte catholique et de 7,8 % en faveur de la laïcité organisée. Les cultes islamiques et protestants bénéficient de respectivement 2,4 % et 2,3 % du financement global, les cultes chrétien orthodoxe et israélite de 0,6 % et 0,4 %. Le culte anglican reçoit 0,1. %. Or les femmes ne peuvent pas être prêtres, imam, rabbin. Donc l’Etat belge ne respecte pas sa propre loi et les féministes restent muettes !

  • Posté par Harry Dorchy, lundi 8 mars 2021, 12:35

    En cette journée des droits de la femme, les féministes feraient bien de s’attaquer aux religions inégalitaires vis-à-vis des femmes. -Le 12 janvier 2007, la Belgique a adopté une loi ayant pour objectif de renforcer l'égalité des femmes et des hommes en intégrant la dimension de genre dans le contenu des politiques publiques définies au niveau fédéral belge. -L'article 181 de la Constitution belge dispose que l'État octroie un salaire et des retraites aux ministres du culte, et aux délégués des organisations non-confessionnelles reconnues par la loi. -Les pourcentages respectifs de la contribution financière de l’Etat belge aux cultes (occultes...) sont de 86,4 % en faveur du culte catholique et de 7,8 % en faveur de la laïcité organisée. Les cultes islamiques et protestants bénéficient de respectivement 2,4 % et 2,3 % du financement global, les cultes chrétien orthodoxe et israélite de 0,6 % et 0,4 %. Le culte anglican reçoit 0,1. %. Or les femmes ne peuvent pas être prêtres, imam, rabbin. Donc l’Etat belge ne respecte pas sa propre loi et les féministes restent muettes !

  • Posté par Harry Dorchy, lundi 8 mars 2021, 12:34

    En cette journée des droits de la femme, les féministes feraient bien de s’attaquer aux religions inégalitaires vis-à-vis des femmes. -Le 12 janvier 2007, la Belgique a adopté une loi ayant pour objectif de renforcer l'égalité des femmes et des hommes en intégrant la dimension de genre dans le contenu des politiques publiques définies au niveau fédéral belge. -L'article 181 de la Constitution belge dispose que l'État octroie un salaire et des retraites aux ministres du culte, et aux délégués des organisations non-confessionnelles reconnues par la loi. -Les pourcentages respectifs de la contribution financière de l’Etat belge aux cultes (occultes...) sont de 86,4 % en faveur du culte catholique et de 7,8 % en faveur de la laïcité organisée. Les cultes islamiques et protestants bénéficient de respectivement 2,4 % et 2,3 % du financement global, les cultes chrétien orthodoxe et israélite de 0,6 % et 0,4 %. Le culte anglican reçoit 0,1. %. Or les femmes ne peuvent pas être prêtres, imam, rabbin. Donc l’Etat belge ne respecte pas sa propre loi et les féministes restent muettes !

  • Posté par louckx estelle, lundi 8 mars 2021, 10:24

    Ce ne sont pas les droits des femmes qui sont en danger, ce sont les droits tout court. Dans cette société, c'est de plus en plus la loi du plus fort qui peut impunément dépouiller les autres de tout sans que personne ne bronche, avec la bénédiction de tout le monde politique.

  • Posté par Legarou Marcel, lundi 8 mars 2021, 8:47

    Divisons pour mieux régner

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs