France: le député Olivier Dassault est décédé dans le crash de son hélicoptère près de Deauville

France: le député Olivier Dassault est décédé dans le crash de son hélicoptère près de Deauville
AFP

Le député Olivier Dassault, fils de Serge Dassault, est mort dimanche dans le crash de son hélicoptère près de Deauville, dans le Calvados, a appris l’AFP de sources parlementaires et proches de l’enquête.

Emmanuel Macron a rendu hommage au député LR, qui était âgé de 69 ans, dans un tweet. «Olivier Dassault aimait la France. Capitaine d’industrie, député, élu local, commandant de réserve dans l’armée de l’air: sa vie durant, il ne cessa de servir notre pays, d’en valoriser les atouts. Son décès brutal est une grande perte. Pensées à sa famille et à ses proches», a écrit le chef de l’Etat.

Delphine Mienniel, procureur de la République de Lisieux, a confirmé à l’AFP le décès de M. Dassault et du pilote. De sources proches de l’enquête, l’accident s’est produit vers 18H00 à Touques, près de Deauville. De même source, il n’y avait personne d’autre à bord.

Le Bureau d’Enquêtes et d’Analyses pour la Sécurité de l’Aviation civile a indiqué dans un tweet que l’appareil, un Aérospatiale AS350 Écureuil, s’était écrasé «au décollage», effectué «depuis un terrain privé».

Une enquête ouverte

Le parquet de Lisieux (Calvados) a annoncé à l’AFP avoir ouvert une enquête judiciaire pour homicide involontaire.

«On ouvre une enquête judiciaire pour homicide involontaire. Je suis sur site, il fait nuit. Les investigations techniques ne débuteront que demain. On procède aux actes relatifs aux corps», a déclaré Delphine Mienniel, procureur de la République de Lisieux.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous