Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: Manifeste pour une assemblée citoyenne européenne

Le déficit démocratique de l’UE affaiblit non seulement sa légitimité mais aussi la capacité des États membres à relever les grands défis d’aujourd’hui. Les auteurs de ce texte réclament d’urgence une réforme institutionnelle ambitieuse pour l’Europe de demain.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le déficit démocratique flagrant de l’UE s’ajoute plus généralement à la crise de la démocratie représentative. Loin d’être nouvelle, la méfiance des citoyens envers les institutions nationales et européennes, mais aussi envers l’élite politique, s’accroît sur tout le continent. Il est donc urgent de repenser le rôle du peuple européen : en ces temps de grande incertitude, l’implication des citoyens dans les prises de décisions devient essentielle afin de les renforcer.

Mais, pour surmonter la méfiance envers l’UE et relever les grands défis socio-économiques et environnementaux à venir au-delà de l’horizon électoral, nous avons besoin d’outils inclusifs et innovants de démocratie participative, qui dépassent les frontières de l’État nation.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Carte blanche La faim n’est pas une fatalité

Chaque année, la Journée mondiale de l’alimentation est une triste occasion de constater que nous sommes loin d’être « sur la bonne voie » pour éliminer la faim d’ici 2030. Les solutions ? Plus de cohérence entre nos politiques agricoles, climatiques et économiques, d’une part, et se réapproprier les systèmes alimentaires pour permettre une transition vers l’agroécologie, d’autre part.

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs