Accueil Monde

Migrants: la voie libyenne, nouveau souci

Les Européens pourraient étendre le rayon d’action de leur opération navale en mer Méditerranée centrale pour agir au plus près des côtes libyennes. La Libye sera au menu ce lundi des ministres européens des Affaires étrangères et de la Défense.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

La « route » de la Méditerranée centrale reprend du service. En cause : l’habituel retour d’une mer plus clémente au printemps et la persistance de situations désespérées en Afrique subsaharienne. Et, pensent les experts « dispatchés » dans la zone, il ne faudra pas longtemps avant de voir s’y ajouter l’effet de la fermeture hermétique de l’autre voie de passage – la route des Balkans. Près de 6.000 migrants sont arrivés en Italie en trois jours, cette semaine, de mardi à jeudi, partis de la Libye. Dans le même laps de temps, 174 arrivées seulement étaient enregistrées en Grèce, selon des chiffres de l’Organisation internationale pour les Migrations diffusés vendredi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs