Accueil Monde Asie-Pacifique

Les retombées toxiques des essais nucléaires français en Polynésie ont été sous-évaluées

Une enquête de « Disclose » en partenariat avec « Le Soir » pointe une sous-estimation des retombées des essais nucléaires en Polynésie française. Ces révélations pourraient ouvrir à l’indemnisation de 10.000 personnes au moins.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

De son cancer du sein, Valérie Voisin, 58 ans, garde des séquelles irrémédiables : la perte de toutes ses dents, la dégénérescence de sa colonne vertébrale et une faiblesse dans la hanche qui la handicape toujours. « Mon médecin m’a dit que j’avais le squelette d’une dame de 90 ans », témoigne cette habitante de Tahiti. Elle avait 11 ans au moment de l’essai nucléaire Centaure.

La France a un héritage toxique dans le Pacifique. Probablement plus toxique encore qu’elle ne veut bien l’admettre. C’est ce que pointe Toxique, la nouvelle enquête de Disclose, média et ONG d’investigation, partenaire du Soir.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par G Jean Luc, mardi 9 mars 2021, 10:15

    C'est comme les ondes GSM, 3G, 4G, wifi, ... on ne sait que faire des estimations (dans le bon sens pour les financiers) mais à ne pas douter, on en verra les effets. Là où il y a quelque chose à gagner, les principes de précautions sont écartés.

  • Posté par Lambert RAOUL, mardi 9 mars 2021, 8:01

    Moi qui pensait que les Etats veillaient sur notre santé... Me voilà bien déçu...

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs