Accueil Opinions Éditos

Meghan contre Buckingham Palace: la monarchie ébranlée

Aux yeux des pro-Meghan, l’institution s’est avérée incapable d’intégrer des outsiders sortant des clous.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En déballant sur CBS ses déconvenues familiales, Meghan a jeté un véritable pavé dans la mare royale britannique. Impitoyable, la duchesse a révélé les souffrances que lui ont infligées des membres de la lignée, en particulier à propos de la couleur de peau de son fils Archie alors qu’elle était enceinte. Assassine, la duchesse bafouée a dénoncé « une vraie campagne de dénigrement » au plus haut niveau du Palais.

Le « reality show » post-victorien a relancé le débat sur le racisme prévalant au sein de la famille royale. Comme ce fut le cas lors de l’interview explosive donnée par la princesse Diana, en 1995, sur ses turpitudes conjugales, une nouvelle bombe atomique vient d’exploser au cœur même du système monarchique qui dirige le pays depuis plus d’un millénaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par DUHARD Jerome, mardi 9 mars 2021, 16:05

    Vous n'avez rien de plus intéressant à faire Mr Roche, que de nous imposer cet article par ces temps où il y a bien d'autres sujets intéressants?

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mardi 9 mars 2021, 15:43

    Je ne vois pas en quoi la Monarchie Britannique serait ébranlée. Ils ont simplement donné leur version de l'histoire. C'est tout. La monarchie ne changera pas non plus car quand on "raciste", on le reste. Que l'on soit monarque ou pas.

  • Posté par Vanhaelen Christine, mardi 9 mars 2021, 15:39

    Just two spoiled brats...

  • Posté par Mariscal Antoine, mardi 9 mars 2021, 13:28

    Et qu'est-ce qu'on peut bien en avoir à faire, nous ?

  • Posté par Vastrat Grégory, mardi 9 mars 2021, 13:13

    Ce déballage médiatique et l'importance qu'on donne à ces quelques privilégiés capricieux sont particulièrement pitoyables et écœurantes.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs