Accueil Monde Europe

Espagne: Carles Puigdemont dénonce une «persécution politique»

En perdant son immunité parlementaire – mais pas son mandat d’eurodéputé – l’ancien ministre-président catalan s’expose à une possible extradition vers l’Espagne.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

C’est reparti pour un tour ! La levée de l’immunité parlementaire des trois eurodéputés indépendantistes catalans par le parlement européen a relancé le carrousel politico-judiciaire mardi. Pour la troisième fois depuis 2017, Carles Puigdemont, Toni Comin et Clara Ponsati vont devoir répondre d’un mandat d’arrêt international émis par la justice espagnole en 2018 et mis entre parenthèses depuis qu’ils ont été élus aux Européennes de mai 2019.

Les trois eurodéputés sont poursuivis pour « sédition » et, dans le cas de Carles Puigdemont et Toni Comin, de « détournements de fonds publics » ; ce qui n’a jamais été prouvé jusqu’à présent.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, mercredi 10 mars 2021, 17:27

    Vite une croix et trois clous. Un nouveau Christ est né en Espagne et il s'appelle Puigdemont !!

  • Posté par L. Jean-Christophe, mercredi 10 mars 2021, 17:19

    C'est la, c'est la, c'est la salsa Puigdemont pompompom pompompom pompom, c'est la, c'est la, c'est la salsa Puigdemont, horreur, malheur... Il nous fait bien rire ce monsieur Puigdemont... Il fera rire aussi ses codétenus :)

  • Posté par Taelemans Frédéric, mercredi 10 mars 2021, 10:37

    Il a joué, il a perdu. C'est sur que dans sa villa de 550 m2 à Waterloo il est persécuté.

  • Posté par Dufour Jean-Pol, mercredi 10 mars 2021, 8:25

    Assez d'hypocrisie! Tout cela est, comme souvent en politique, histoire d'égo hypertrophié, de goût du pouvoir et de gros sous. Le reste est du verbiage... Rien ne change au cours des millénaires...L'homme reste toujours aussi c...

  • Posté par Gil Vicente, mardi 9 mars 2021, 22:52

    J'ai de la peine pour ces personnes car avec le Covid ils ne peuvent pas se rendre à Barcelone. Soyez courageux, je suis avec vous de tout mon coeur.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs