Accueil Société

Affaire Mawda: le policier condamné fait appel de la décision du tribunal

Le comité Justice4Mawda a réagi : « Nous apprenons avec consternation que le policier qui a tiré sur la petite Mawda fait appel de la décision pourtant très favorable à son égard », a-t-il indiqué dans un communiqué.

Temps de lecture: 2 min

Le policier auteur du coup de feu qui a entraîné la mort de la petite Mawda, pour lequel il a été condamné à un an de prison avec sursis, fait appel de la décision du tribunal, a confirmé son avocat Laurent Kennes mercredi.

L’avocat du policier a indiqué mercredi à Belga l’appel de la décision du tribunal relative à son client. « Nous avons plaidé un acquittement et une suspension de prononcé et ce n’est pas ce qui a été décidé par le tribunal », a expliqué Me Laurent Kennes. « Après réflexion, nous avons décidé d’interjeter appel. Cela veut dire que le procès va recommencer à zéro ».

« Je ne sais pas du tout ce que vont faire les avocats des autres prévenus », a ajouté l’avocat. « Une personne, notamment, a été condamnée alors qu’elle contestait. Je ne sais pas s’ils interjetteront appel et je ne sais donc pas s’ils seront au procès. De toutes façons, il y avait de bonnes chances que le procès recommence, ne fût-ce que pour ces deux aspects, puisque les décisions du tribunal sont diamétralement opposées à ce qui avait été demandé. »

Le comité Justice4Mawda a réagi : « Nous apprenons avec consternation que le policier qui a tiré sur la petite Mawda fait appel de la décision pourtant très favorable à son égard », a-t-il indiqué dans un communiqué.

« Pour rappel, malgré toutes les fautes qui lui ont été reprochées, le policier n’avait écopé que d’un an de prison avec sursis. De plus, l’Etat belge s’était engagé à payer les indemnités aux parents. Le policier ne devait donc pas passer un jour en prison ni payer un centime. Le procès recommencera à zéro en appel, infligeant à nouveau aux parents le traumatisme de revivre la perte de leur petite fille », a souligné le comité en indiquant qu’« aujourd’hui, tous les regrets exprimés par le policier à l’audience sonnent faux. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Louis J-M, mercredi 10 mars 2021, 20:59

    Ce policier a tout a fait raison de ne pas accepter un jugement qui ne reconnait pas qu'il n' a fait que son devoir en arrêtant un véhicule qui servait d' arme . Interjeter appel est son droit le plus strict. Malheureusement, j'ai peur que cette "justice", tellement poussée dans le dos par les lobbies pro-immigration ne rende un jugement qui pourrait lui faire encore plus mal !....Le risque est réel. Croisons les doigts.

  • Posté par Quiriny Domingo, mercredi 10 mars 2021, 17:44

    Ce policier a bien raison ! courage à lui !

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 10 mars 2021, 16:52

    Ce policier a bien raison.

  • Posté par Bilquin Alain, mercredi 10 mars 2021, 16:09

    Chers migrants qui arrivent en Belgique... C'est simple... You love her or you leave her!! ET arrêtez d'y mettre le foutoir!!

  • Posté par Dessers Jacques, mercredi 10 mars 2021, 15:34

    Les vrais responsables : les parents qui ont pris des risques inconsidérables ainsi que le chauffeur de la camionnette. Rien n'empêchait les passagers d'intimer au chauffeur l'ordre de s'arrêter. Le policier a fait ce qu'il a pu pour immobiliser un véhicule dangereux....et il n'a pas eu de chance en faisant feu ( sans intention de tuer ou de blesser ). Faut-il punir quelqu'un qui fait correctement son boulot ou plutôt ceux qui enfreignent la loi. La réponse est évidente....

Plus de commentaires

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko