Accueil Société

Une étude scientifique mesure l’efficacité de la «bulle sociale»

L’étude pointe également l’importance du tracing pour couper, au plus tôt, les chaînes de transmissions.

Temps de lecture: 1 min

La bulle sociale. Cette notion, complètement inconnue il y a un an, est aujourd’hui omniprésente. En Depuis plusieurs mois, les Belges n’ont le droit qu’à un « contact rapproché ». Une mesure, particulièrement stricte, que de nombreux citoyens ont du mal à respecter.

Peut-être qu’une récente étude va leur permettre de trouver une nouvelle motivation. 12 chercheurs belges, de différentes universités, ont cherché à mesurer l’efficacité de la « bulle sociale » au travers plusieurs scénarios. Publiée dans la revue scientifique Nature Communications, leur étude a été partagée par Emmanuel André sur Twitter.

Que ressort-il de leurs recherches  ? Sans surprise, une augmentation de contacts sociaux au sein d’une communauté à un impact sur les projections d’admissions à l’hôpital. Plus étonnant, les chercheurs ont établi qu’une réouverture de différents secteurs (tels que l’école, des entreprises,...) n’aurait qu’un impact limité si les contacts sociaux n’augmentent pas.

L’étude pointe également l’importance du tracing pour couper, au plus tôt, les chaînes de transmissions. A noter cependant qu’avec une hausse importance de contacts sociaux, ni les bulles sociales, ni le tracing ne sont suffisants pour endiguer une hausse des hospitalisations.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par NICODEME CLAUDE, mercredi 10 mars 2021, 21:35

    La fig.2 de leur étude montre une analyse effectuée entre mai et septembre.... moment où les indices de l'épidémie était au plus bas. D'aucun disait que l'épidémie était finie (mais ils sont décriés). Alors Ouiiiii, pourquoi pas ? Y avait-il encore ces règles de bulles à ce moment ?

  • Posté par Otte Gérard, mercredi 10 mars 2021, 19:33

    C'est sûr, si chacun se terrait dans sa cave avec un scaphandre autonome on n'en serait pas là.

  • Posté par NICODEME CLAUDE, mercredi 10 mars 2021, 17:37

    Quel est le H-Factor des auteurs ? Je n'ai pas trouvé. Plus haut que ceux des Pr. Ioannidis et Raoult ? Comme le dit Alfred Sauvy : « Les chiffres sont des êtres fragiles qui, à force d'être torturés, finissent par avouer tout ce qu'on veut leur faire dire ».

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 11 mars 2021, 22:52

    Pour votre gouverne, raoult ne sera pas le premier scientifique à partir en vrille d'autant que son caractère narcissique est évident. Le Pr Montagnier, prix Nobel et le Pr. Benveniste éminent lipidologue et immunologiste se fourvoient depuis des années sur la mémoire de l'eau et d'autres théories fumeuses en faveur de l'homéopathie. Le raoult en question déclarait que l'efficacité des vaccins occidentaux tenait plus de la publicité qu'à des vérités scientifiques. Il disait même que le vaccin chinois avait le plus de chance d'être efficace. Cela laisse rêveur. Passons également sur les errements de scientifiques à la botte des lobbies du tabac et du sucre et sur le financement de Ioannidis par des libertariens pour avoir de sérieux doutes par rapport à vos sources d'inspiration. Vous aimez les facteurs bibliographique. Ioannidis a dû se résoudre à publier dans un journal européen. Pour une personnalité en vue à Stanford, quelle déchéance. En plus vous persistez dans la négation de la seconde vague, faut aussi le faire. Donc oui, on se pose des questions sur vos intentions réelles et votre intérêt.

  • Posté par NICODEME CLAUDE, jeudi 11 mars 2021, 14:12

    @raspe: 1) je ne fantasme pas hou là!!! quant à tes conflits d'intérêts. Compte tes liards des pharma. Grand bien t'en fasse . J'en étais persuadé et ton absence de réponse m'en a convaincu. 2) Si Raoult est une "secte" il faut l'attaquer. 3) ses dires ont été infirmés? Par d'autres "scientifiques" dont les dires ont tous aussi été infirmés. C'est cela l'avantage dans cette crises: on peut toujours trouver des références pour "justifier" ou "infirmer". Par contre, je ne vois absolument pas l'intérêts que l'IHU retire de ses théories alors que les magouilles sont plus qu'évidentes dans le chef des Lacombe &Co. Maître Di Vizio fera le ménage... bientôt. 4) aussi loin qu'il m'en souvienne, Mr. Massacry ne m'a jamais rien dit avant sa dernière intervention à laquelle j'adhère +/- (voir ci-dessous). 5) Quant à Christian Radoux, il n'a pas compris mon explication originale sur les exponentielles (que je ne considéraient pas comme telles - en leur associant la connotation catastrophiste du grand public) Et ses propos, trop souvent répétés dans ce forum, dénigrants l'état soi-disant abominable de l'enseignement (en plus en tant qu'ancien professeur) m'ont choqués au plus haut point. Encore quelqu'un qui ne fait que penser que c'était "mieux de son temps".... Et il peut penser ce qu'il veut de mon niveau en math. Pour autant que ceux qui m'ont donné un salaire, nettement supérieur à celui d'un prof d'unif, l'ont trouvé à leur besoins, cela me satisfait.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko