Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Formule 1: Ferrari, la dernière à se dévoiler (photos et vidéos)

L’arrivée de Carlos Sainz aux côtés de Charles Leclerc reste a priori le principal changement effectué par Ferrari cet hiver. Présentée ce mercredi, la SF21 est juste l’héritière de la médiocre SF1000 de 2020.

Temps de lecture: 2 min

Les mauvaises langues n’auront sans doute pas manqué d’ironiser sur le fait que Ferrari s’est appliquée à être… la dernière à présenter sa Formule 1 2021, baptisée SF21, ce mercredi sur les coups de 14 heures en l’occurrence, soit à moins de deux jours des essais d’avant-saison qui se dérouleront à Bahreïn (théâtre du GP d’ouverture le 28 mars), et ne s’étaleront que sur trois jours à peine, de vendredi à dimanche.

Rouge foncé et… vert

Inévitablement basée sur la SF1000, vu le peu d’évolutions autorisées cette année, cette SF21 aura donc pour mission de tenter de faire oublier la plus médiocre saison de la Scuderia depuis plus de 40 ans : 6e au championnat des constructeurs et par une seule victoire au tableau de chasse ! À partir du moment où la voiture n’a que peu évoluer techniquement, les designers-maison se sont fait un devoir de ne pas exagérer au niveau de la robe. Toujours à dominance rouge, bien sûr, elle présente désormais un logo « Mission Winnow » (qui a dit Marlboro ?!) de couleur verte ! Quant au rouge en question, il est plus foncé et rappelle celui que Charles Leclerc et Sebastian Vettel avaient arboré au Mugello l’an dernier, théâtre du 1000e Grand Prix de la Scuderia.

Sainz succède à Vettel

Les tifosi nourriront leurs espoirs d’un retour aux avant-postes avec le nouveau « power unit » développé par les motoristes de Maranello, avec pour mission de faire oublier le précédent V6 italien sans doute principale cause des maigres résultats enregistrés l’an dernier.

Charles Leclerc sait mieux que quiconque le boulot qu’il aura à accomplir pour tenter de redresser la barre, tandis que c’est donc Carlos Sainz qui sera à ses côtés et qui aura pour première mission de faire oublier Sebastian Vettel et de se faire adopter par les tifosi. Laurent Mekies y croit : « On a appris de nos erreurs de l’an dernier, et quand j’ai vu de quelle manière Charles et Carlos ont directement collaboré une fois qu’ils se sont retrouvés à Maranello, j’ai bon espoir que leur duo fonctionne à merveille cette saison », a conclu le directeur sportif de la Scuderia Ferrari.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

F1, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb