Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: manifestation contre la politique de mobilité, des embarras de circulation à prévoir ce jeudi

Une délégation a demandé à être reçue au cabinet de la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt, boulevard Saint-Lazare.

Temps de lecture: 3 min

Plusieurs centaines de voitures, taxis et motos sont attendus jeudi matin dès 09h30 devant la gare du Nord pour manifester contre la politique de mobilité mise en œuvre à Bruxelles par le gouvernement régional, ont annoncé mercredi les organisateurs, issus notamment des associations Mauto Défense, Elite Taxi Belgium, Taxi United, de la Fédération belge des Taxis (FeBeT) et de l’Union professionnelle des Exploitants de Taxis et Taxis Camionnettes (UPETTC). La police avertit que cette action va créer des embarras de circulation sur le boulevard Albert II et dans ses alentours, le long de la petite ceinture et sur le boulevard du Régent. Elle conseille d’éviter ces quartiers en matinée et jusqu’en début d’après-midi et de privilégier les transports en communs et le vélo en cas de nécessité de s’y rendre, a précisé la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles, Ilse Van de keere.

Une délégation a demandé à être reçue au cabinet de la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt, boulevard Saint-Lazare. Le cortège devrait ensuite démarrer à 11h00 pour se rendre boulevard du Régent afin de soutenir la délégation qui sera reçue à 12h00 par le ministre-président du gouvernement bruxellois Rudi Vervoort.

Leurs revendications

« On vise la limitation à 30 km/h, les zones fermées à la circulation, la suppression des places de parking, la Low Emission Zone… », détaille le président de l’ASBL Mauto Défense, Lucien Beckers. « Jusqu’à présent, ce sont encore les voitures qui représentent la plus grande partie de la mobilité. Vouloir les supprimer c’est comme vouloir supprimer le nucléaire sans avoir d’autres sources d’électricité. On ne peut pas tout faire à pied. Moi, je transporte actuellement de la marchandise en camionnette et je ne vois pas comment faire cela autrement. Mais il y a beaucoup d’autres raisons qui justifient d’employer une voiture ».

Le président de la FeBeT Khalid Ed-Denguir déplore que « les politiques de mobilité sont en train de redessiner tout Bruxelles et on n’a même pas n’a été consulté. Il n’y a aucune concertation ». Cette question sera plus particulièrement abordée au cabinet de la ministre de la Mobilité et l’entrevue avec Rudi Vervoort concernera également le plan Taxi attendu pour l’été. « On se retrouve aujourd’hui avec quelque 3.000 voitures, dont 1.300 taxis officiels, qui tournent sur Bruxelles et on veut voir avec Rudi Vervoort comment il compte gérer cela », continue Khalid Ed-Denguir.

L’Union syndicale des Chauffeurs privés (USCP) a annoncé qu’elle ne participera pas à la manifestation afin d’éviter des heurts entre les chauffeurs de taxis et Uber, mais ses représentants restent convaincus que le futur plan Taxi devrait être réalisé « en concertation étroite avec tous les acteurs du secteur », en ce inclus les chauffeurs Uber.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Poullet Albert, mercredi 10 mars 2021, 17:19

    Tant que des demeurés, en pleine crise climatique s'achètent des SUV de DEUX Tonnes pour transporter leur petits 80 Kilos...il faut une politique intelligente et écologique !

  • Posté par Poullet Albert, mercredi 10 mars 2021, 18:31

    Si tout le monde consommait/polluait comme en Europe où en Amérique, on dépenserai 4 à 5 fois ce que la terre peut nous donner comme ressources...aujourd'hui on va droit dans le mur ! Il faut donc réduire la consommation !! c'est si difficile à comprendre ?

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 10 mars 2021, 18:01

    Le défouloir est ouvert, M. Verdoodt-Collard?

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, mercredi 10 mars 2021, 17:41

    Jusqu'à preuve du contraire, on est encore libre en Belgique d'acheter le véhicule que l'on souhaite mais c'est peut-être ce que vous voulez changer !!. Chacun fait son choix de véhicule en fonction de ses besoins.

  • Posté par zay sergio, mercredi 10 mars 2021, 17:27

    sur la route il n'y a pas que les SUV qui font cracher du venin aux neo bolcheviques, mais aussi les milliers de travailleurs qui ont besoin de leur voiture pour faire leur boulot (ohibo, il y a aussi des gens qui travaillent à Bruxelles). Quant à la politique intelligente et écologique, ne la cherchez pas chez Van den Brandt

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo