Accueil Belgique Politique

Elke Van den Brandt répond aux internautes du «Soir»: «Je ne suis pas anti-voitures, je suis pro-humains»

Pendant près de deux heures, Elke Van den Brandt, ministre bruxelloise de la Mobilité, a répondu aux questions de nos internautes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

C’est un sujet qui divise, qui passionne, qui irrite… Selon que l’on soit wallon(ne) ou bruxellois(e), piéton(ne) ou automobiliste, cycliste cool ou pressé(e), adepte des transports en commun ou d’Uber, les avis divergent. Très vite, très fort. Trop, parfois.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

53 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 12 mars 2021, 9:56

    Au lieu de stupidement relayer l’idéologie anti-voiture de notre ministre de l'immobilité, les journalistes feraient mieux de VÉRIFIER les thèses qu'elle avance. Et notamment, celle qui prétendait que le "30 Kmh sauverait des vies" , je vous invite a lire la pièce édifiante adressée par MAUTO Défense à la ministre et qui décortique minutieusement la (vraie) causalité de ces fameux 20 morts en 2019 à BXL : RIEN, mais alors Rien d'imputable au précédent 50 Kmh !! Plus ridicule encore, la subjectivité de ce sondage pour demander à quelques habitants d'un quartier résidentiel s'ils préféreraient le 30 Kmh ... comme si l'on pouvait répondre autre chose, dès lors qu'on est confronté au dilemme " NIMBY" (not in my backyard) ! Elke V.D.B mérite bien le titre de ministre de l'immobilité ou d'anti-voiture !

  • Posté par deghelt Rudi, jeudi 11 mars 2021, 19:48

    Il suffit de lire ses réponses pour comprendre. Les écologistes sont la suite logique des "Babos" qui se sont perdus en chemins, éblouis par le pouvoir mais pas la démocratie.

  • Posté par Maury Eric, jeudi 11 mars 2021, 18:41

    Elle ne répond pas aux questions gênante comme " Pourriez-vous faire preuve d’honnêteté intellectuelle en reconnaissant que très peu de décès sur les routes bruxelloises sont réellement imputables à la vitesse ?" parce qu'elle n'a tout simplement pas d'honnêteté intellectuelle. De me^me quand elle chiffre le nombre de cyclistes relevés par ses compteurs trafiqués et quand elle défende les passages à une bande de circulation au lieu de deux à cause d'une piste cyclable d'une largeur exagérée. Bref cette femme est nuisible aux Bruxellois !

  • Posté par Frédéric de Thomaz, jeudi 11 mars 2021, 16:03

    Tout comme Pascal Smet, Elke VDB est totalement sourde aux plaintes de ses détracteurs. La raison en est bien simple: elle ne craint pas le vote sanction! Elle a obtenu son poste de ministre grâce à un arrangement absurde lié au refinancement de Bruxelles qui est antidémocratique dans sa nature. Elle se retrouve, comme P. Smet à la tête d'un ministère avec des compétences gigantesques en pouvant favoriser une minorité d'électeurs AU DETRIMENT d'une très grande majorité de Bruxellois. Il n'y a rien de plus dangereux que les "leaders" dogmatiques qui ne doivent pas ou ne veulent pas écouter les besoins de la société, l'histoire nous l'a appris.

  • Posté par Carnaille Cedric, jeudi 11 mars 2021, 12:52

    Une ministre élue avec 4000 voie de préférence et en Wallonie, le ministre Henry qui lui n'a même pas réussi à se faire élire. Outre le fait que la plupart des ministres Ecolo-Groen ont une très faible légimité démocratique on peut se demander si les idées qu'ils défendent, sont dans l'intérêt de la population ou d'une minorité élitiste.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs