Accueil Belgique

Elle ne cille ni ne vacille

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Ce jeudi, des associations de taxis et d’automobilistes manifesteront devant le cabinet d’Elke Van den Brandt. Slogan commun : contre la politique de mobilité à Bruxelles… L’enjeu est mobilisateur. Ces derniers mois, on a vu les partisans de l’ouverture ou de la fermeture du Bois de la Cambre au trafic automobile défiler, les pistes cyclables tracées en pleine crise sanitaire font hurler les uns, sont saluées par les autres, il y a autant d’avis (tranchés) sur la ville 30 que d’usagers de l’espace public bruxellois. Jusqu’au tunnel Annie Cordy, qui enflamme les débats.

Soumise aux questions de nos internautes, Elke Van den Brandt ne dévie jamais de sa trajectoire. Celle de ses convictions, de son engagement politique, qui, vu le poids électoral des verts (ils ont loupé la première place à la Région mais l’ont obtenue dans l’arrondissement électoral à la Chambre ; surtout, ils siègent désormais dans 14 majorités communales sur 19), est devenu une priorité du gouvernement bruxellois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs