Accueil Société

Le prix confidentiel des vaccins anticovid négociés pays par pays

Les prix de vente des vaccins contre le covid ont été négociés par les laboratoires (Pfizer, AstraZeneca, Moderna…) avec chaque acheteur. Résultat : un même vaccin peut coûter près de cinq fois plus cher d’un pays à l’autre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le 17 décembre 2020, la secrétaire d’État belge au Budget et à la Protection des consommateurs Eva De Bleeker tweetait les prix négociés par la Commission européenne avec six industriels ayant développé un vaccin contre le covid. Le message était retiré dans la demi-heure suivante, du fait d’une clause de confidentialité dans les contrats, mais pas assez vite pour passer sous le radar des médias : le quotidien belge De Standaard s’en faisait l’écho le soir même.

Malgré la sensibilité de l’information pour les entreprises pharmaceutiques concernées, les prix auxquels les vaccins contre le covid ont été achetés par des pays ou groupes de pays ont fuité dans de nombreux médias. Ils ont même été parfois communiqués officiellement, par les producteurs de vaccins ou par les pouvoirs publics.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Galasse Jean-Noël, jeudi 11 mars 2021, 13:26

    Le prix des vaccins n'est finalement pas très important ! Les prestations des médecins et autres staffs, ainsi que la logistique, sont bien plus coûteux que le seul prix du vaccin. Une différence de 10€ par vaccin représente environ 100 millions € pour la Belgique, alors que le Covid nous a coûté environ 35 milliards !

  • Posté par Nicolay J, jeudi 11 mars 2021, 11:14

    Tout cela prouve bien que ces vaccins ne sont qu'une machine à fric, des marchandises dont le prix dépend de la force de négociation. Bien peu de souci de santé publique derrière tout cela. On ne souligne pas assez que les personnes vaccinées doivent absolument continuer à respecter les gestes-barrières car les vaccins n'empêchent pas la contamination avec tous les risques y attachés surtout pour les personnes âgées dont le système immunitaire est naturellement affaibli, même si les vaccins diminuent la gravité du virus. Faire un bilan de santé, renforcer son immunité, et surtout continuer à se protéger de la contamination aussi longtemps que ce maudit virus n'aura pas perdu de sa dangerosité de mutation en mutation.

  • Posté par RENARD Michaël, jeudi 11 mars 2021, 9:31

    C'est bien beau le vaccin mais Israël qui est en tête des vaccinations parle de reconfinement car le taux repasse au-dessus de 1. Est-ce que le vaccin est réellement efficace ?

  • Posté par Rabozee Michel, jeudi 11 mars 2021, 9:42

    Disons que le challenge auquel fait face Israël, ce sont les ultra-orthodoxes qui refusent les gestes barrière, les vaccins, et continuent à se rassembler l'un contre l'autre à l'occasion de la multitude de fêtes liées à la religion.

  • Posté par deH P, mercredi 10 mars 2021, 22:24

    Il n’est pas correct de comparer les prix sans mettre en rapport les délais de livraison ainsi que le caractère engageant ou non du contrat. C’est justement cela la gravissime erreur de l’UE qui nous vaut aujourd’hui d’être à 9,8 (doses / 100 habitants) pour UE alors que UK est à 35, USA 28 ... sans parler d’Israël à 104.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs