Accueil Monde Union européenne

Mercosur: l’exportation des valeurs européennes via les accords commericaux fait débat

La Commission tente, ce jeudi, de rassurer les pays européens vis-à-vis de l’accord commercial avec le Mercosur, notamment les engagements climatiques. Mais l’idée d’utiliser le commerce pour exporter des valeurs révèle différentes nuances selon les Etats de l’UE.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

L’opération de sauvetage de l’accord commercial UE-Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay) se poursuit, ce jeudi, lorsque la Commission informera les Etats membres sur les garanties supplémentaires qu’elle est en train de négocier, notamment sur les questions environnementales (le Brésil et la déforestation sont bien entendu visés).

L’Autriche a fait savoir en début de semaine par courrier à la présidence portugaise du Conseil de l’UE (cénacle des Etats) qu’elle ne soutiendrait pas cet accord, précisément pour son incompatibilité avec les accords de Paris sur le climat.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, vendredi 12 mars 2021, 0:53

    Bravo à l'Autriche ! Et honte à la Belgique, au passage.

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 11 mars 2021, 22:16

    Soit ces accords peuvent respecter les normes sociales, politiques et environnementales minimalistes qui peuvent à la fois participer au développement et maintenir ces accords dans le respect de normes limitant le dumping, soit ils doivent être condamnés. Le traité avec le Mercosur est de toutes façons une insulte à la question environnementale! Verser des larmes de crocodiles sur la déforestation en Amazonie et en même temps conclure des traités commerciaux avec Bolsonaro. Et après, les imbéciles de la Commission se plaindront d'être pris pour ce qu'ils sont, des pourritures corrompues! Signer cela et comme à leur habitude, pousser en dehors des limites démocratiques à la ratification ne peut conduire l'UE qu'à son échec!

  • Posté par Naeije Robert, jeudi 11 mars 2021, 14:57

    Schroder a raison. La volonte d’´exporter des valeurs et d’instrumentaliser les accords commerciaux pour le faire peut au bout du compte s’averer dangereusement contre-productive et risque meme de susciter de nouveaux brexit.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs