Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: des chantiers prévus les week-ends jusqu'à l'automne

Comme à chaque printemps, dès que les températures permettent de nouveau d’asphalter «à chaud» de grands tronçons, Bruxelles Mobilité programme ses travaux d’entretien pour les prochains mois.

Temps de lecture: 2 min

Bruxelles Mobilité démarre ce mois-ci son programme d’asphaltage 2021, indique jeudi dans un communiqué l’administration de la Région de Bruxelles-Capitale chargée des infrastructures. Cette dernière précise que cette année, au moins huit millions d’euros sont consacrés à la réfection des voiries.

Comme à chaque printemps, dès que les températures permettent de nouveau d’asphalter «à chaud» de grands tronçons, Bruxelles Mobilité programme ses travaux d’entretien pour les prochains mois.

«Cette année, Bruxelles investira au moins huit millions dans l’asphaltage de nos voiries», déclare Elke Van den Brandt, ministre de la Mobilité et des Travaux publics. «C’est indispensable car de la qualité des routes dépend le confort mais aussi la sécurité de tous les usagers. De plus, un bon asphalte permet d’augmenter l’absorption des bruits du trafic, ce qui contribue à offrir plus de calme et de qualité de vie aux Bruxelloises et Bruxellois.»

Le calendrier des chantiers

Le premier asphaltage de l’année aura lieu avenue Brugmann à Uccle à partir de 20h00 le vendredi 19/03 jusqu’à 06h00 le lundi 22/3.

Suivront d’autres chantiers tous les week-ends du printemps: Boulevard du Souverain (26-29/3), Boulevard Paepsem (2-5/4), Chaussée de Zellik (3-6/4), Boulevard Van Haelen (7-10/5). Le planning se poursuivra ensuite jusqu’à l’automne.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Skiadas Antonios, jeudi 11 mars 2021, 18:13

    Si c’est pour le bruit, venez recouvrir les pavés dans ma rue. J’ai déjà réclamé depuis des années et toujours pas de réponse. C’est insupportable. Pour ce qui est des travaux, qui sont constants, lents et mal gérés: Mme la ministre, la chaussée de St Job, est en travaux depuis plus de deux ans. Conclusion: embouteillages au Dieweg tout le temps (pollution assurée et ce n’est pas du 30km h. Parlons de la coordination des chantiers: c’est la cacophonie totale entre communes (chacune veut les travaux quand cela l’arranger). Conclusion: des déviations qui vous mènent sur un autre chantier ( embouteillage assuré et pollution). Fermeture du Bois de la Cambre: Embouteillage et inconvénients pour les habitants de la chaussée de Waterloo (infernal. embouteillage et pollution). Pour ce qui est de qui paie ces travaux: Les Bruxellois avec leurs taxes communales et régionales. A quand l’obligation des milliers de navetteurs qui utilisent ces infrastructures de payer les impôts sur leur lieu de travail? Vous n’osez pas? Les bruxellois en ont ras le bol d’être toujours pénalisés . Cette ville est a eux . Agissez en fonction de cela.

  • Posté par Raurif Michel, jeudi 11 mars 2021, 16:59

    J'ai été en France, en Espagne, au Grand Duché, jamais aucun dégâts dans le revêtement des routes !! Uniquement en Belgique !!! Nos ingénieur sont-ils incompétents dans la fabrication de l'asphalte ?

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 11 mars 2021, 11:19

    "De plus, un bon asphalte permet d’augmenter l’absorption des bruits du trafic, ce qui contribue à offrir plus de calme et de qualité de vie aux Bruxelloises et Bruxellois" Avec des voitures qui circulent à 30 km/h maximum, quelle différence cela fera-t-il que le revêtement soit plus récent ?

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo