Accueil Sports Autres sports Sports d'hiver

Ski: nouveaux sponsors et nouveau lieu d’entraînement suisse pour la fédération belge

Les performances du Thimistérien Armand Marchant en Coupe du monde et aux championnats du monde ont offert une belle visibilité au ski belge, tout comme les prestations de plusieurs skieurs en Coupe d’Europe, dont Kim Vanreusel (Ski Club Val de Wanne). Fort de ces résultats, la Fédération Royale Belge de Ski a attiré de nouveaux sponsors, ce qui va lui permettre de poursuivre son développement et sa professionnalisation. Ainsi, les skieurs belges vont, à compter d’octobre, pouvoir disposer des installations de la station d’Anzère (Suisse), qui soutient déjà Armand Marchant, et des résidences Swisspeak Resorts pour aller s’entraîner dans les meilleures conditions.

Temps de lecture: 4 min

«  Grâce à plusieurs jeunes athlètes en Coupe du Monde de Ski Alpin, la Fédération Royale Belge de Ski a séduit les responsables de Télé Anzère et de Swisspeak Resorts. Un contrat de sponsors principaux est conclu dès le 1er octobre 2021 pour une durée de 2 ans. La Fédération Royale Belge de Ski deviendra ainsi l’ambassadeur des résidences touristiques Swisspeak Resorts et de la station de ski d’Anzère, qui accueilleront les jeunes athlètes ainsi que la relève belge pour leurs entraînements », peut-on lire dans le communiqué de presse.

Aux côtés d’Armand Marchant (véritable porte-drapeau et moteur du ski alpin belge), des skieurs de talent comme Kim Vanreusel, Sam Maes (18e lors du slalom géant de Sölden cette saison en Coupe du monde), Dries Van Den Broecke et Tom Verbeke complètent « une équipe nationale belge de plus en plus compétitive au niveau mondial ». Des skieurs prometteurs comme le Theutois Eliot Grandjean pourraient aussi, en fonction des critères qui seront établis, profiter de ce nouveau pas important vers la professionnalisation pour la Fédération Royale Belge de Ski. Ce pack logement-accès au domaine skiable va en effet grandement aider ses représentants.

« Swisspeak Resorts, Anzère et les athlètes de la fédération partagent les mêmes valeurs et surtout la passion du ski », indique Sébastien Travelletti, le CEO de Swisspeak Resorts et par ailleurs président de Télé Anzère.

Marchant y est depuis janvier 2020

Anzère est une station suisse réputée qui surplombe la vallée du Rhône et est « perchée sur un plateau ensoleillé à 1.500 mètres d’altitude ». Armand Marchant la connaît déjà pour y avoir établi son camp de base depuis janvier 2020. Et clairement, c’est grâce à lui, à ses contacts et à ses résultats que la fédération belge va pouvoir bénéficier de ces nouveaux avantages. « J’ai été le bon intermédiaire pour mettre cela en place et c’est quelque chose dont je suis fier. Cela me fait plaisir d’aider les autres skieurs de mon pays », confie le Thimistérien, ravi des conditions d’entraînement dont il bénéficie à Anzère. « Cela se passe super bien, ils sont très à l’écoute. C’est une belle opportunité pour la fédération et le ski belge. Les pistes sont vraiment bien et ils ont envie, à Anzère, de développer le côté compétition. C’est très pro. J’ai envie que cela devienne la station d’attache belge et si le Team Belgium pouvait y faire un camp d’entraînement avant les JO 2022, ce serait vraiment intéressant. »

Nouvel équipementier aussi

Et les changements ne vont pas s’arrêter là, puisqu’un nouvel équipementier, une véritable référence mondiale en la matière, est attendu aussi pour la Fédération. « Grâce à Anzère, ils vont nous mettre à disposition des tenues de ski Colmar, qui est une super marque dans le milieu. Ce qui est vraiment chouette, c’est qu’on va enfin ressembler à une vraie nation de ski, tout le monde aura le même équipement, tout le monde aura les mêmes couleurs », se réjouit Armand Marchant.

Coupe du monde ce dimanche

Sur le plan personnel, il est actuellement en Autriche pour préparer la dernière manche de Coupe du monde de slalom. Celle-ci se déroulera ce dimanche en Slovénie, à Kranjska Gora. « J’espère continuer sur ma lancée du moment et l’objectif est d’aller chercher une bonne place pour clôturer cette Coupe du monde », indique Armand Marchant, qui ne participera pas à la finale de la saison à Lenzerheide à moins de réaliser la meilleure perf de sa carrière ce dimanche. « Comme je n’ai pas réussi un très bon début de saison, je suis actuellement 38e. Or, seuls les 25 mieux classés iront en finale et il faudrait donc un top 3 dimanche pour y aller », conclut Armand.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports d'hiver

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir