Accueil Société

Trois pays suspendent l’utilisation du vaccin AstraZeneca

L’Islande et la Norvège ont également décidé de suspendre l’utilisation des vaccins anti-Covid d’AstraZeneca, emboîtant le pas au Danemark qui a pris une décision similaire en raison de craintes liées à la formation de caillots sanguins.

Temps de lecture: 2 min

L’Institut danois de la santé a annoncé jeudi que le Danemark suspendait la vaccination avec AstraZeneca pendant au moins deux semaines. L’interruption intervient après que plusieurs cas de formation de caillots sanguins ont été signalés. Un décès suspect a également été enregistré chez une personne ayant reçu le vaccin.

De leur côté, les autorités sanitaires islandaises estiment que la vaccination dans leur pays pourrait éventuellement reprendre dans quelques jours. Elles attendent des éclaircissements de la part de l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Tant que les notifications d’effets indésirables n’ont pas été étudiées, la Norvège fera une pause dans la vaccination avec AstraZeneca. «Ce n’est pas une décision facile et ça va freiner la campagne de vaccination», a déclaré un haut responsable de l’Institut national de santé publique, Geir Bukholm, lors d’une conférence de presse jeudi après-midi.

Le Royaume-Uni juge le vaccin d’AstraZeneca «sûr et efficace"

Le gouvernement britannique a défendu le vaccin développé par le laboratoire britannique AstraZeneca et l’université d’Oxford après sa suspension au Danemark, le jugeant «sûr et efficace», et assurant qu’il resterait utilisé au Royaume-Uni.

Plus tôt cette semaine, l’EMA avait indiqué qu’il n’existait aucun lien entre le vaccin d’AstraZeneca et des coagulations mortelles.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Det Ben, jeudi 11 mars 2021, 15:32

    dire qu'on se méfie des Russes. AstraZeneca a accumulé presque toutes les erreurs à ne pas faire. Manquement sur la documentation/tests sur les plus de 65 ans pas suffisamment complète. Erreur de dosage et par miracle les résultats sont meilleurs. . Affirmer que l'Angleterre avait signé avant l'Europe. Mensonge. ET ici des résultats non concordant et on réagit en relisant les conclusions du rapport ... au lieu de s'étonner et se pencher avec les autorités locales etc... EMA affirme peut-être un peu vite apparemment ? On verra, mais beaucoup trop de confusions autour de ce vaccin. Les manquements initiaux et le mensonge avéré ne donneront pas confiance avec ces nouveaux doutes.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 11 mars 2021, 15:10

    Génial. J&J étant américain et roulant pour les USA principalement tout comme les autres, comme nous avons eu le don d'encore aller énerver les Russes avec ce Navalny, extrémiste de droite inéligible prétendument "premier opposant à Poutine", il va falloir se mettre à genoux devant les Russes pour pouvoir faire produire le Spoutnik sous licence par des firmes sérieuses qui roulent vraiment pour nous. Je présume qu'à part l'inévitable Orban et les Polonais, personne n'envisage de commander le Sinopharm chinois. Que faire? Une dose d'humiliation en plus ou des doses de vaccins en plus?

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 11 mars 2021, 22:22

    On a bien compris pour qui vous roulez. Plus besoins d'un dessin.

  • Posté par RC Peeters, jeudi 11 mars 2021, 15:02

    Même temporaire, cette suspension vient ponctuer une nouvelle semaine difficile pour le vaccin britannico-suédois. L'Autriche, l'Estonie, la Lituanie, la Lettonie et le Luxembourg avaient suspendu un lot de vaccins AstraZeneca, mais pas le vaccin dans son ensemble, après le décès d'une infirmière de 49 ans qui a succombé à de graves troubles de la coagulation sanguine, quelques jours après l'avoir reçu. En Afrique du Sud, c'est en raison de son inefficacité contre le variant sud-africain que le vaccin a été temporairement suspendu ce lundi.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko