Accueil Mon assiette

Comment faire de la soupe l’ancien cauchemar des enfants

A l’approche d’un bol de potage fumant, la grimace apparaît cependant rapidement sur le visage des enfants. Sans pour autant qu’il soit impossible de les réconcilier avec ce concentré de légumes…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Quel meilleur repas qu’une bonne soupe revigorante en hiver ? Mauvais souvenir de cantine pour certains, vieillotte pour d’autres, le potage traverse pourtant les époques, occupant toujours une place de choix sur les tables, y compris étoilées. Généralement riche en fibres, en minéraux, et en vitamines, tout en étant peu calorique, la soupe présente des atouts à la hauteur des grands défis nutritionnels de notre époque. Elle constitue aussi un excellent moyen de faire manger des légumes à nos petites têtes blondes. « C’est un repas qu’il est intéressant d’intégrer dans l’alimentation de nos enfants parce qu’il représente un apport de légumes supplémentaire. Aujourd’hui, très souvent, ils ne mangent des légumes que lors du repas qu’ils partagent avec leurs parents en fin de journée. Ajouter un bol de soupe avec les tartines du midi ne peut être qu’une bonne chose.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mon assiette

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs