Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: La Pologne, ce «grand malade de la communauté européenne»

Le pouvoir polonais multiplie les attaques à l’encontre des médias libres et ouvre de nombreux fronts dans sa guerre contre la démocratie et la société civile, qui va à l’encontre des valeurs mêmes sur lesquelles repose l’UE.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Ecoutez ! Paix : c’était la chouette, le sonneur fatal

pour le bonsoir le plus funèbre », écrivait William Shakespeare dans Macbeth (Acte 2, Scène 2).

De nos jours, le cri de la chouette est émis par les régimes autoritaires qui visent à démanteler les institutions démocratiques au sein de l’Union européenne. La Pologne en est le parfait exemple. Je suis le rédacteur en chef de la Gazeta Wyborcza. J’occupe cette fonction depuis trente-deux ans, c’est-à-dire depuis 1989, année où la Pologne a connu une transition pacifique et négociée qui l’a conduite d’une dictature communiste à un régime démocratique fondé sur des élections libres. La Gazeta Wyborcza a été un symbole marquant de ce bouleversement, étant le premier quotidien indépendant, de l’Elbe à Vladivostok, libre de toute censure et pression politique. D’autres pays de la région ont ensuite marché dans nos pas.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs