Accueil Monde France

Alain Finkielkraut expulsé par «Nuit Debout» sous les quolibets: «Cette démocratie est un bobard»

Le philosophe a été pris a partie et a répondu avec vigueur.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Philosophe au sang chaud et aux idées bien ancrées à droite, Alain Finkielkraut s’est rendu samedi soir place de la République, à Paris. Histoire de voir de près à quoi ressemblent les manifestations « Nuit Debout ».

Mal lui en a pris, puisque l’auteur de « L’identité malheureuse » a été expulsé sous les insultes du lieu de rassemblement. «  Facho, va  », «  casse-toi  », «  salaud  »… On a connu accueil plus chaleureux.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Eric Lavenne, dimanche 17 avril 2016, 17:46

    En outre, pour répondre au premier de cette liste; je lui ferais également remarquer, que dormir debout est à la fois, mauvais pour le sommeil mais encore aussi pour le "caractère". Eveiller un dormeur debout:" quel crime abominable "!!

  • Posté par Eric Lavenne, dimanche 17 avril 2016, 17:38

    En ce sens, je ne serai jamais philosophe(du moins, je le crois)

  • Posté par Eric Lavenne, dimanche 17 avril 2016, 17:35

    ...de nous y perdre un tantinet. Par ailleurs ,je commence à avoir une curieuse impression relative aux philosophes; il appert que, pas mal d'entres eux bâtissent ,toutes leurs théories, de préférence au départ de leur propre parcours de vie. Mais il est totalement exact que leur multiplication ne présage jamais rien de bon ,surtout en présence d'une ligne de fond sans cesse similaire.

  • Posté par Eric Lavenne, dimanche 17 avril 2016, 17:21

    C'est nouveau, cela vient de sortir; la déliquescence(ah ;c'est prévu pour quand?)de l'Europe;c'est la faute à Mme Merkel ?? .J'aimerais en être averti, car en tout, il existe des dispositions à prendre. Mais,c'est vrai " pourquoi sans cesse remettre à demain la catastrophe qu'il serait possible de faire aujourd'hui. Mais au fait,de quel genre de catastrophe parlons nous ?? Enfin, tous nous débutons à nous y perdre un peu.so .

  • Posté par Fernand Stenuit, dimanche 17 avril 2016, 16:51

    C'est vrai ça, Alain finkelmachin...Aller réveiller en pleine nuit des gens qui , la nuit ,dorment debout, c'est dangereux..et ça ne se fait pas..Heureusement que tu n'es pas demeuré...La prochaine fois, viens à Molenbeek, là, ils ne dorment pas, mais ils sont debout...

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs