Accueil Sports Football Football belge Division 1B

Vanzeir après le sacre de l’Union et l’accession en D1A: «Le top de ma carrière!»

Avec sa victoire face au RWDM samedi soir, l’Union St Gilloise a validé son ticket pour la montée en D1A, un retour après 48 ans d’absence.

Temps de lecture: 3 min

« On savait bien que ce ne serait pas facile contre Molenbeek », avouait samedi soir l’attaquant unioniste Dante Vanzeir après la victoire contre le RWDM (2-1) et le titre en D1B, synonyme de retour en D1A après 48 ans d’attente pour l’Union Saint-Gilloise.

« Remporter le titre à l’issue du derby procure encore deux fois plus de plaisir. Je n’avais personnellement encore jamais connu cela. C’est le top de ma carrière, qui va donc se poursuivre au plus haut niveau. Je ne vois pas dans quel club je pourrais être mieux qu’à l’Union, à ce stade de mon parcours professionnel. J’ai la chance d’en faire partie au moment où elle écrit une des plus belles pages de son histoire. Cela fait d’ailleurs des semaines qu’on n’arrêtait pas d’y penser, et d’en parler entre nous », a expliqué l’attaquant de 22 ans.

« J’espère qu’avec quelques judicieux renforts et un entraîneur aussi expérimenté que Felice Mazzu, on pourra vivre une belle saison loin de la zone de relégation », a-t-il poursuivi en évoquant le prochain exercice dans l’élite. « Je crois qu’on a tout ce qu’il faut pour cela. Mais en attendant le championnat n’est pas terminé. Il reste encore des victoires à aller chercher et plus particulièrement pour moi, à conserver la tête du classement des buteurs », a dit l’homme aux 19 buts en championnat, qui pourrait être rejoint voire dépassé par le Géorgien Georges Mikautadze (18 buts) dimanche soir (20 heures) à Lokeren, où Seraing affronte Bruges NXT.

« L’Union a consenti de gros efforts pour m’avoir dans ses rangs », a repris Vanzeir. « Et il était important pour moi de faire mes preuves cette saison. L’Union et Mazzu m’ont donné cette chance… »

Et justement pour Felice Mazzu, une année n’est pas l’autre, même si c’est sans surprise qu’il n’a pas voulu parler de revanche en savourant le titre de l’Union, après avoir été jeté dehors à Genk la saison précédente.

Il a préféré exprimer une pensée philosophique : « La vie ce sont des bons, des moins bons et des mauvais moments », a-t-il en effet déclaré. Pas de revanche, donc, mais une immense fierté… Il n’empêche qu’on a retrouvé le Mazzu de Charleroi, plutôt que celui de Genk.

La preuve : « On va continuer à bâtir sur les fondations qui ont été posées cette saison », a-t-il dit. « L’objectif est de devenir une valeur stable en D1A. On a d’ailleurs l’exemple de nos prédécesseurs, Malines, le Beerschot et Oud-Heverlee Louvain. Suivons-le. Ils se battent même pour une place en play-off 1. Pourquoi pas nous… »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Division 1B

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir