Accueil Société

«Des musulmans ont dansé après les attentats»: Jambon suscite la polémique

Dans une interview accordée au quotidien « De Standaard », le ministre de l’Intérieur stigmatise l’attitude « d’une partie significative de la communauté musulmane » après les attentats de Paris et de Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (NVA) a, de nouveau, suscité la polémique, ce week-end, en déclarant, dans une interview publiée samedi par le quotidien flamand De Standaard, qu’« une partie significative de la communauté musulmane a dansé à l’occasion des attentats ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs