Accueil Opinions Cartes blanches

Propos de Jambon sur les musulmans: «Il stigmatise des quartiers entiers»

Le philosophe Bleri Lleshi réagit dans une carte blanche aux propos du ministre de l’Intérieur qui a déclaré « qu’une partie des musulmans a dansé après les attentats ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les attentats du 22 mars sont une cicatrice sur Bruxelles. Nous savions que ces attentats se produiraient tôt ou tard. Les raisons en sont nombreuses : la politique de guerre de la Belgique, Bruxelles comme capitale de l’Europe, les années de négligence des services de sécurité nationale et surtout notre échec collectif à offrir à ces jeunes des perspectives d’avenir.

Les centaines de soldats et d’agents de police n’ont pas pu éviter ces attentats. Ce ne sera donc pas le dernier, aussi longtemps que les causes de l’extrémisme ne seront pas traitées.

Et cela semble peu probable avec ce gouvernement, qui s’engage totalement dans la culture de la peur et avec des ministres comme Jan Jambon qui stigmatisent tout un groupe de population et des quartiers entiers. Cette approche donne deux résultats : encore plus de peur chez les citoyens et encore plus de chances de subir des attentats dans notre pays.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs