Accueil Belgique

Phantom Secure, EncroChat, Sky ECC…: des cryptophones dans le viseur des autorités

Malgré des dénégations, jugées « maladroites », la direction de Sky ECC a été inculpée aux Etats-Unis. Ce qui fait suite à l’opération d’infiltration menée en Belgique. Le business des cryptophones est dans le collimateur des polices du monde entier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Le coup de filet s’internationalise. Le directeur général de la société de communication Sky Global, maison-mère de Sky ECC, a été inculpé aux Etats-Unis pour avoir « participé sciemment et intentionnellement à une entreprise criminelle qui a facilité l’importation et la distribution transnationales de stupéfiants par le biais de la vente et service de dispositifs de communication cryptés », a indiqué au cours du week-end le Bureau du procureur du district sud de Californie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, lundi 15 mars 2021, 16:04

    Il y en a qui tombent des nues. Le cryptage de GSM est une pratique courante. http://www.amc-tec.com/dev/fiche_fr_1295_14.html

  • Posté par G Jean Luc, dimanche 14 mars 2021, 21:10

    A mon avis, ils n'ont pas réussi à décrypter les téléphones, ils tirent donc dans tous les sens pour essayer d'en avoir les codes source. On arrête, on perquisitionne, on fouille tout (surtout les ordi) et on prélève ce qui intéressent.

Aussi en Belgique

Décodage Drame de Strépy: pourquoi la justice requalifie les faits en meurtre

Pour le parquet de Tournai, suivi par la chambre du conseil, P.F. a agi vis-à-vis d’un des Gilles percutés le 20 mars dernier, celui qu’il a traîné sur une dizaine de mètres, en sachant qu’il pouvait tuer. Commettre un acte alors qu’on ne peut ignorer que cela peut entraîner la mort, même si celle-ci n’est pas voulue, est assimilé par la jurisprudence à un meurtre.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs