Accueil Société

Irlande, Italie: de nouvelles déconvenues pour le vaccin d’AstraZeneca

L’Irlande est devenue dimanche le cinquième pays en Europe à suspendre l’utilisation du vaccin contre le Covid-19 d’AstraZeneca, alors que l’Italie a exclu un lot du vaccin après le décès d’un enseignant.

Temps de lecture: 2 min

Alors que la pandémie a tué au moins 2,54 millions de personnes dans le monde depuis fin décembre 2019, les autorités sanitaires irlandaises recommandent de suspendre par « précaution » l’utilisation de ce vaccin, après le signalement en Norvège de quatre nouveaux cas graves de caillots sanguins chez des adultes vaccinés, sans qu’aucun lien ne soit encore prouvé. La Norvège, qui a signalé samedi également des hémorragies cutanées chez des jeunes vaccinés, a suspendu le vaccin la semaine dernière en raison de craintes liées à la formation de caillots, comme le Danemark, l’Islande et la Bulgarie. La Thaïlande comme la République du Congo ont pour leur part reporté leurs campagnes de vaccination.

Après une brève suspension dimanche des vaccinations AstraZena, suite au décès d’un enseignant vacciné la veille, la région italienne du Piémont (nord-ouest) a décidé de les reprendre après des vérifications, excluant toutefois par précaution un lot de vaccins du laboratoire anglo-suédois. Le président de l’Agence italienne des médicaments (Aifa), Giorgio Palu, a assuré que le vaccin AstraZeneca ne présentait « aucun risque », estimant que « les bénéfices dépassent largement les risques encourus » et appelant à dépasser « l’émotivité » et se fonder sur « des données scientifiques ».

AstraZeneca se défend

AstraZeneca affirme qu’il n’existe « aucune preuve de risque aggravé » de caillot sanguin entraîné par son vaccin. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré vendredi qu’il n’y avait « pas de raison de ne pas utiliser » ce vaccin.

L’Agence européenne des médicaments (AEM) a toutefois estimé qu’un lien de causalité était « probable » dans au moins certains des « 41 rapports d’anaphylaxie possible observés parmi environ 5 millions de vaccinations au Royaume-Uni ».Elle fait valoir que des allergies sévères devraient être ajoutées à la liste des effets secondaires possibles du vaccin mais que celui-ci reste sûr.

Pour AstraZeneca, ces déconvenues s’ajoutent à la nouvelle baisse de ses livraisons à l’Union européenne d’ici juin que le laboratoire a été contraint d’annoncer en invoquant des problèmes d’exportations.

À lire aussi Plus de limite d’âge pour le vaccin AstraZeneca

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Trevisan Lucio, dimanche 14 mars 2021, 23:34

    Après un décès au Danemark, un décès en Norvège, un en Autriche, trois en Italie et une infirmière belge de 30 ans qui vient de perdre un oeil, tous après vaccination (Astrazeneca) et suite à une thrombose, l'agence européenne des médicaments (AEM) estime maintenant qu’un lien de causalité était « probable » ...Evidemment il devient de plus en plus difficile de maintenir qu'il n'y a pas de causalité.

  • Posté par Rambeaux Paul, lundi 15 mars 2021, 12:37

    #LT : vous écrivez "AZ sources potentielles de décès" : ça ce n'est pas une information dure, ça s'appelle une hypothèse. La seule information "dure", c'est qu'il y a des décès parmi les vaccinés AZ. Par ailleurs, vous osez affirmer qu'on ne constate pas ces problèmes avec Pfizer et Moderna. Or en janvier, la Norvège avait interrompu sa vaccination pour la même raison après le décès de 23 personnes ayant reçu le Pfizer. Malgré ça, ça ne vous gêne pas d'affirmer qu'il n'y a des problèmes qu'avec l'AZ. Et ça, c'est de la manipulation d'information. Exactement comme quand vous écriviez il y a un jour ou deux, plein d'ironie, que Israel allait reconfiner malgré la vaccination massive, tout ça sur base d'un article daté de décembre. Vous multipliez les contre-vérités et les conclusions erronées. Peut-être que vous ne le faites pas exprès ? Possible. Dans ce cas, en plus d'être grave, c'est triste...

  • Posté par Trevisan Lucio, lundi 15 mars 2021, 11:59

    Hé non, je ne manipule pas, je constate : divers décès dans toute l'Europe avec ce vaccin et suspension de celui-ci dans des pays de plus en plus nombreux, dont les Pays-Bas et le Luxembourg, j'ajoute les régions d'Italie et certains autres pays qui ont suspendu les doses AZ sources potentielles de décès par thrombose. Ce ne sont pas des "si" ce sont des informations "dures".

  • Posté par Rambeaux Paul, lundi 15 mars 2021, 9:52

    @LT : "cela revient à la même chose car si sur les 41 cas il y a des décès ou des maladies graves". Mais bordel lisez : non il n'y a pas de décès dans ces 41 cas. L'AEM admet qu'il est probable qu'il y ait un lien dans certains cas parmi ces 41 cas d'allergie dont aucun n'est mortel. Et vous avez le culot de dire (je vous cite) "si il y a des décès c'est pareil". Donc votre vérité commence systématiquement par si. Après les vérités alternatives, voici les vérités conditionnelles... quand ça commence par "si", alors c'est que c'est vrai. Holalalaaaa, voilà que je suis désagréable le matin aussi. Au début de vos interventions, je me disais simplement que vous ne compreniez pas. Là, je suis certain que vous le faites exprès de manipuler les informations.

  • Posté par massacry olivier, lundi 15 mars 2021, 8:21

    Tant qu'à citer l'article soyez complet, "L’Agence européenne des médicaments (AEM) a toutefois estimé qu’un lien de causalité était « probable » dans au moins certains des « 41 rapports d’anaphylaxie possible observés parmi environ 5 millions de vaccinations au Royaume-Uni »" ce qui nous fait donc un taux alarmant de 0,00082 %....Bref pour reprendre une comparaison chère à un de vous amis, on plus de chance de se prendre un astéroïde sur la tronche que de developer des effets secondaires importants après la vaccination.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko