Accueil Opinions

Michel Cordillot: «L’œuvre de la Commune a posé les jalons d’un socialisme coopératif et mutuelliste»

Pour l’historien Michel Cordillot, la Commune a fait prendre conscience que l’accession au pouvoir des représentants des classes populaires n’était plus du domaine de l’impensable.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 6 min

Que fut vraiment la Commune de Paris ? Quels enjeux a-t-elle soulevés ? Quelles controverses en entourent la mémoire ? Nous avons interrogé le meilleur spécialiste du sujet : l’historien français Michel Cordillot.

La Commune est portée par trois dynamiques : la « républicanisation » de la France, la résurgence des organisations ouvrières dix ans après la chute de la Deuxième République, mais aussi un sentiment patriotique après la défaite dans la guerre franco-prussienne. Ce dernier point n’est-il pas quelque peu étonnant ? D’ordinaire, le peuple c’est la « chair à canon » : il aspire à la paix…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs