Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Sporting de Charleroi: l’électrochoc du banc pour Ali Gholizadeh

Seul élément du secteur offensif des Zèbres à avoir commencé toutes les rencontres de championnat avant ce week-end, Ali Gholizadeh a vécu la première heure du choc contre Bruges depuis le banc, vendredi. Une manière pour Karim Belhocine de rappeler que personne n’est intouchable dans son groupe, y compris celui affichant les meilleures statistiques.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Même si l’Iranien le contraint à s’époumoner chaque week-end pour – notamment – recadrer un repli défensif souvent défaillant, Karim Belhocine a fait d’Ali Gholizadeh le fer de lance de sa division offensive. Derrière les intouchables Dorian Dessoleil (100% de temps de jeu) et Joris Kayembe (98,8%), l’ailier est l’élément le plus utilisé du noyau carolo en championnat (90,7%) et, avant le choc de ce vendredi contre le Club de Bruges, jamais il n’avait entamé une rencontre de D1A sur le banc cette saison. Il faut dire que dans l’animation offensive du coach carolo, où les individualités sont souvent appelées à faire la différence, l’international iranien fait figure d’élément-clé et ses statistiques (7 buts et 6 passes décisives, lesquels font de lui le Zèbre le plus décisif) prouvent que la confiance que lui accorde le staff est bien légitime.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs