Accueil Sports Tennis ATP - WTA

ATP Dubaï: Kei Nishikori, le revenant

Goffin-Nishikori, c’est une des premières affiches de cette semaine à Dubaï (ATP 500). Un duel entre deux joueurs de la même génération (30 et 31 ans) qu’on compare souvent pour leur petit gabarit, mais surtout leur tennis en contre et en vitesse. Deux joueurs aussi en recherche de leurs meilleures sensations.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Désormais 41e mondial, Kei Nishikori affiche un de ses plus mauvais classements depuis près de 10 ans. Terrible pour un joueur qui faisait plier les plus robustes lors de ses saisons 2014-2015, atteignant notamment la finale de l’US Open (Cilic) et le 4e rang mondial ! Le Japonais est un des rares joueurs à pouvoir afficher au moins deux succès sur chacun des membres du « Big Four »…

Mais depuis octobre 2017, c’est le corps qui est venu freiner la belle aventure du jeune joueur de Shimane, arrivé à 14 ans à l’Académie du célèbre Nick Bollettieri (Floride) sans parler un mot d’anglais. Opération au poignet (2017), puis au coude (2019), plus une épaule fragilisée et… le coronavirus attrapé juste au moment de sa reprise désirée, en août 2020, ce qui lui a fait rater l’US Open : on peut écrire que le Japonais revient de loin !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en ATP - WTA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs