Accueil

Au cœur du fief de la Donation royale

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

À Villers-sur-Lesse, vous trouverez un château sans roi. Et un presbytère sans curé, mais occupé, pour le coup… par un roi et une reine ! Par contre, vous ne trouverez pas de bureau de poste. Pas d’épicerie. Pas de boulangerie. Depuis longtemps, les 500 habitants de ce village situé au bout de la province de Namur ont pris le parti de cuire leur pain maison et d’aller faire leurs courses à la ville voisine, Rochefort. Dix kilomètres en voiture. Il n’y a pas de bar ou de café non plus à Villers (prononcez « é »). Les deux restaurants, fermés depuis de très longs mois pour cause de Covid, ne proposent pas de plats à emporter. Pas trop dans l’habitude des locaux. Quant aux touristes de passage, s’ils adorent la région, ils se font plus rares depuis quelques mois. Les trois gîtes du village, dont un tenu par un Néerlandais et les deux autres par des Flamands, dorment du sommeil du juste en attendant comme le reste du pays de sortir de la léthargie pandémique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs