Accueil Belgique Politique

Accord interprofessionnel: le gouvernement a un mois pour désamorcer une bombe politique

Le désaccord est complet entre interlocuteurs sociaux. Le gouvernement doit fixer la norme salariale dans les 30 jours. De Croo se lance dans les discussions, avec Dermagne. Le dossier réactive le clivage gauche-droite.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La minuterie est enclenchée depuis lundi à minuit. A cette date, le délai de deux mois pour valider la norme salariale établie et présentée aux interlocuteurs sociaux le 14 janvier dernier, s’est achevé. La loi de 1996 sur la promotion de l’emploi et la défense de la compétitivité prévoit dès lors que c’est au gouvernement d’adopter cette norme. Le texte lui accorde un mois pour s’exécuter. Voilà le sablier retourné sur le bureau d’Alexander De Croo (Open VLD). Le Premier s’est saisi du dossier et, avec le ministre de l’Emploi, Pierre-Yves Dermagne (PS), il va rencontrer prochainement – et séparément – patrons et syndicats. Pour tenter une médiation ? Non, pour entendre les positions des uns et des autres.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par stals jean, mardi 30 mars 2021, 14:14

    ...Or ces positions sont connues. Les employeurs n’entendent pas déroger à la norme de 0,4 % pour les deux années à venir. Au nom de la compétitivité des entreprises dans le contexte de crise sanitaire...Monsieur Coppi, Monsieur Lorent, vous qui signez cet article, serait-il possible d'éclairer un peu plus le citoyen lecteur lambda que je suis. Qui sont exactement les "employeurs qui n'entendent pas déroger....., d'où vient effectivement cette norme de 0,4%? Si on prend l' exemple d'un salaire d'un travailleur de 3000 euros brut, en arithmétique de base, 0,4 % cela représente 12 euros d'augmentation....évoquer la compétitivité des entreprises pour refuser de changer cette "norme" de 0,4%, de qui se moque-t-on? surtout quand on consulte les tableaux des dividendes versés aux actionnaires... En vous remerciant...

  • Posté par Gil Vicente, mardi 16 mars 2021, 12:02

    C’est vrai qu’encadrer les salaires est plus facile et plus juste qu’encadrer les prix du Colruyt.

  • Posté par HERMAN Romuald, mardi 16 mars 2021, 11:52

    @Schmetz Viviane : entièrement d'accord avec vous ! Quand il n'y avait pas encore la pression du PTB, le PS est même jusqu'à aller à privatiser les Entreprises publiques (Ex-RTT devenue Belgacom, etc. etc.) !! Un comble pour un socialiste qui était alors Ministre des Communications et Vice-Premier ! Mais son juteux salaire valait bien sa soumission !! Et maintenant cette "crapule" (et je pèse soigneusement mes mots) va nous dire que "son coeur saigne" !!

  • Posté par HERMAN Romuald, mardi 16 mars 2021, 11:48

    @Surmont Willy : en quoi la grève va influer sur le Covid et votre vie ? Le patronat, les multinationales et tous ceux qui ont de gros moyens ont toujours utilisé la même méthode (comme le fisc pour les successions, expérience personnelle) : la stratégie du pourrissement !! Gagner du temps jusqu'à que l'adversaire n'ait plus d'autre choix que de capituler ou mieux, jusqu'à ce qu'il soit pris à partie par la population. Ce ne sera jamais le moment avec ces gens là ! Le Covid a bon dos et je vois que la propagande patronale a déjà bien marché chez certains !

  • Posté par Surmont Willy, mardi 16 mars 2021, 11:03

    Ce n'est vraiment pas le moment, il y a d'autres priorités! Il y va de notre vie!

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs