Accueil Société

Yves Van Laethem explique pourquoi la Belgique ne suspend pas le vaccin AstraZeneca

La Belgique ne change pas de position alors que plusieurs pays ont décidé de suspendre les vaccins fournis par AstraZeneca.

Temps de lecture: 2 min

Le Conseil supérieur de la santé (CSS) a maintenu sa décision de poursuivre la vaccination contre le coronavirus avec le vaccin AstraZeneca en Belgique. Le conseil s’aligne donc sur la position de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’EMA, en faveur de la poursuite de la campagne, tout en précisant qu’il suivrait l’agence européenne si elle devait changer d’avis.

Yves Van Laethem le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus explique cette décision qui peut surprendre alors que de nombreux pays ont décidé par principe de précaution de suspendre la vaccination des doses fabriquées par AstraZeneca.

Selon le porte-parole, la décision prise dans la plupart des pays est une décision prise par le politique beaucoup plus que par les agences de sécurité. « On se trouve dans une espèce de jeu de dominos politiques que, parce que crainte il y a, le pouvoir décide de suspendre les campagnes. On a décidé pour des raisons qui nous semblent scientifiques de poursuivre cette campagne et de s’aligner sur des décisions scientifiques prises par les autorités. J’espère que la population comprendra que son intérêt est de réellement se faire vacciner », explique-t-il.

Le virologue Steven Van Gucht a également approuvé lundi soir, dans l’émission Terzake (VRT), le choix de la Belgique de poursuivre. Le fait d’« appuyer continuellement sur pause » mène à davantage de contaminations, a-t-il estimé.

Craintes

Des craintes ont émergé ces derniers jours à la suite de thromboses chez des personnes qui avaient été vaccinées avec le produit AstraZeneca. L’EMA examine ces cas mais a déjà indiqué qu’il ne semblait pas y avoir davantage de thromboses parmi cette population qu’en temps normal.

« Parmi ceux qui ont été infectés et tombent malades, il y a souvent des cas de thrombose », ajoute aussi le ministre, qui répète qu’il s’agit d’équilibrer les bénéfices et les risques.

Plusieurs pays européens, dont la France, l’Allemagne, les Pays-Bas et l’Italie, ont suspendu par précaution l’administration du vaccin AstraZeneca après le signalement de cas d’« incidents thromboemboliques » parmi les personnes vaccinées avec ce produit.

L’EMA continue d’examiner ces incidents. Son comité d’évaluation du risque poursuivra mardi son analyse et conclura lors d’une réunion extraordinaire convoquée jeudi.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Altenloh Christine, mardi 16 mars 2021, 0:12

    Si on écoute VDB, il faudrait choisir entre la peste et le choléra ou jouer à la roulette russe ! Quelques jours de réflexion ne changerait pas grand chose dans sa politique désespérante de sa gestion de crise ! Un electro-choc ! Nous figurons en toute fin de peloton des vaccinations dans le monde...

  • Posté par Altenloh Christine, mardi 16 mars 2021, 0:04

    Quand j'entends VDB, c'est comme choisir entre la peste et le choléra ou tout simplement jouer à la roulette russe ! Pourquoi ne pas prendre quelques jours de réflexion, ça changera rien...on est quand même en queue de peloton en Belgique comme d'hab !

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 16 mars 2021, 15:03

    Ni peste, ni choléra. Covid-19 et Sars-CoV-2 simplement. Ce n'est déjà pas si mal. Et le(s) vaccin(s) (AstraZeneca ou autres) ne risque(nt) juste que d'avoir plus d'effets positifs que "secondaires"... Et pour la roulette russe, vive le vaccin "Spoutnik V". Deux "vecteurs" adénovirus différents (Ad5 et Ad26) comme AstraZeneca, en mieux (ou pire) ?

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, lundi 15 mars 2021, 23:16

    Et si il fallait chercher la source de ces polémiques dans une guerre économique que se livrent les différents 'producteurs' des vaccins ?? Ne pas perdre de vue que le vaccin Astra Zeneca est le moins cher de tous.

  • Posté par marsily louise, lundi 15 mars 2021, 22:39

    lorsqu'il y a doute, on s'abstient avant de tout comprendre !!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko