Accueil Société

Eva De Bleeker, secrétaire d’État au Budget: «Nous allons devoir nous serrer la ceinture les 10 prochaines années»

Le rapport du comité de monitoring, établi par les experts des services du gouvernement fédéral, a mis en avant la semaine passée que les gouvernements des divers échelons en Belgique se dirigent vers un déficit d’environ 36 milliards d’euros en 2021.

Temps de lecture: 2 min

Nous allons devoir nous serrer la ceinture les dix prochaines années », a décrit la secrétaire d’État au Budget Eva De Bleeker (Open VLD) lors d’une conférence sur le numérique dans une haute-école à Hasselt, rapporte Het Belang van Limburg mardi.

Le rapport du comité de monitoring, établi par les experts des services du gouvernement fédéral, a mis en avant la semaine passée que les gouvernements des divers échelons en Belgique se dirigent vers un déficit d’environ 36 milliards d’euros en 2021. Le déficit fédéral sera cette année de 29 milliards d’euros, est-il anticipé. Les gouvernements doivent délier les cordons de la bourse dans le cadre de la crise sanitaire du coronavirus.

Néanmoins, le gouvernement conserve son objectif de s’en tenir à un déficit de 3 % d’ici 2024. « Nous devons éviter que les générations futures soient pénalisées par ce trou. Nous traversons une crise inconnue dont nous ne savons pas quand et comment elle prendra fin. C’est naturellement difficile lorsqu’il faut établir un budget. Nous devons constamment adapter notre politique », a commenté Mme De Bleeker à Hasselt. « Il faudra se serrer la ceinture dans les 10 prochaines années, mais en même temps nous devons aussi investir dans le futur », a-t-elle conclu.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

47 Commentaires

  • Posté par Lombard Fernande, mardi 16 mars 2021, 16:02

    J'ai eu un grand moment de panique à l'idée que les actionnaires ne toucheraient pas les dividendes promis. Ouf, tout va bien !...

  • Posté par Chalet Alain, mardi 16 mars 2021, 18:32

    Beaucoup de gens achètent des actions et deviennent donc des "actionnaires". C'est le cas de nombreux particuliers, qui préfèrent placer ainsi une partie de leurs économies, plutôt que de tout laisser sur un livret ou compte d'épargne qui ne rapporte rien. Acheter une action (= une partie d'une société) est à la portée de tout le monde et est utile, car cela finance notre économie (laquelle paie les salariés, fait vivre les indépendants et permet aussi de payer le chômage, nos pensions et nos soins de santé). Mais c'est aussi risqué, car toute société peut faire faillite et ses actionnaires perdent alors tout. C'est pour cette raison que les actionnaires ne placent ainsi leur argent qu'en échange d'une bonne rétribution (le dividende), taxée cependant au total à environ 50% en Belgique. Pourquoi ne pas devenir vous-même actionnaire?

  • Posté par Vigneron Anne, mardi 16 mars 2021, 14:02

    La BCE a le pouvoir d'effacer l'endettement sans aucun problème mais c'est plus facile de maintenir la précarité voir même une forme d'esclavage que nos enfants et nos petits-enfants devront endurer. Sans oublier les maigres pensions octroyées pour bons services rendus... Vive le néolibéralisme à outrance .

  • Posté par Chalet Alain, mardi 16 mars 2021, 15:02

    Effacer la dette sans aucun problème? c'est totalement faux.! Cela aurait des conséquences néfastes pour tout le monde.

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mardi 16 mars 2021, 12:21

    La pandémie est mondiale. Dire qu'on va se serrer la ceinture donne l'impression qu'on a perdu du terrain par rapport à d'autres pays. Quels autres pays puisqu'ils sont aussi touchés par la même pandémie? Quand on voit le plan de relance aux USA, une partie importante de ce montant viendra... de la planche à billets.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko