Accueil Planète Climat

Le «procès climat» débute ce mardi devant la justice bruxelloise

Les demandeurs estiment qu’en échouant à mettre en place une transition climatique, l’État belge met en danger la vie de ses citoyens.

Temps de lecture: 2 min

Le tribunal civil de Bruxelles entend dès ce mardi matin les plaidoiries dans le litige opposant l’ASBL Klimaatzaak à l’État belge et aux trois Régions. En 2014, l’association avait introduit une action en justice visant à obtenir que le tribunal contraigne les autorités belges à respecter leurs promesses internationales en matière de climat. Les débats sont prévus pour neuf audiences, les 16, 17, 18, 19, 22, 23, 24, 25 et 26 mars, au Justitia à Haren.

L’action intentée par Klimaatzaak, à laquelle se sont jointes 62.000 personnes, l’est pour violation des droits de l’homme et de l’enfant. Les demandeurs estiment qu’en échouant à mettre en place une transition climatique, l’État belge met en danger la vie de ses citoyens.

« Nous exigeons une réduction des émissions de gaz à effet de serre d’au moins 42 % d’ici 2025 et d’au moins 55 % d’ici 2030, calculée par rapport à l’année de référence 1990, et un taux net d’émissions zéro d’ici 2050. Cette exigence est une transposition dans le contexte belge des avis scientifiques en matière de climat concernant ce qui est nécessaire pour prévenir un réchauffement dangereux de plus de 1,5 ºC. Nous estimons que cela doit nous servir de repère », a expliqué l’ASBL.

« Nous espérons bien sûr connaître le même succès que l’Affaire Climat’ néerlandaise. Soutenue par 886 co-demandeurs, l’organisation environnementale Urgenda a gagné contre l’État néerlandais. Le tribunal lui a ordonné de protéger ses citoyens contre les conséquences du changement climatique et de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 25 % en 2020 par rapport à 1990. Suivie dans le monde entier, l’Affaire Climat’ aux Pays-Bas a été la première du genre », a également précisé Klimaatzaak.

À lire aussi «L’urgence climatique doit être entendue au tribunal»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Koretzky Natacha, dimanche 28 mars 2021, 13:09

    Toutes les initiatives pour arrêter la dégradation du climat sont louables Si chacun pouvait faire sa part (si petite soit-elle) nous arriverions tous ensemble à arrêter positivement la dégradation du climat Je cherche désespérément de l'aide pour l'entretien en permaculture du jardin potager 30m2 que j'ai crée il y a déjà plusieurs années. ce jardin a bien produit jusqu'à présent Je partage encore des soupes faites à partir de mes récoltes avec mes amis et voisins .Malheureusement je deviens trop âgée (83 ans ) pour m'en occuper seule . existe-t-il des organismes prêt à venir en aide aux particuliers pour développer l'agriculture urbaine?

  • Posté par Koretzky Natacha, dimanche 28 mars 2021, 12:57

    Toutes les initiatives sont louables pour arrêter la dégradation du Climat Elles sont d'autant plus efficaces qu'elle sont positives .: charité bien ordonnée commence par soi-même Si chacun d'entre nous faisait sa part nous obtiendrions rapidement un résultat significatif. J'aimerais beaucoup participer positivement à l'amélioration de la qualité de vie en ville J'ai créé un jardin potager en toiture de 30 m2 il y a plusieurs années . j'en ai retiré beaucoup de satis faction jusqu'à présent Mai voilà à 83 ans je n'ai plus la capacité de m'en occuper comme il faut et Je cherche désespérément de l'aide pour l'entretien en permaculture du jardin potager que j'ai crée il y a déjà plusieurs années. ce jardin a bien produit jusqu'à présent : je mange des soupes faites sur base de mes récoltes de l'année dernière malheureusement je deviens trop âgée (83 ans ) pour m'occuper seule de ce jardin et la permaculture est très nouvelle pour moi , l'informatique n'étant pas mon forte je peine à me débrouiller . Existe-t-il un organisme quipuisse venir en aide pour aux particuliers pour les aider à développer l'agriculture urbaine ?

  • Posté par Stassart Guy, mardi 16 mars 2021, 10:54

    Un vrai scandale ce procès. Une infime partie de la population este l'Etat pour faire parler d'eux. J'en ai mare de ces dictateurs qui bientôt nous interdiront toute liberté pour un vulgaire idéologie. Que représente, l'impact de la Belgique sur la pollution mondiale. En attendant, il réclame des sommes faramineuses qui vont aller dans leurs poches

  • Posté par Eric Lambot, mardi 16 mars 2021, 11:57

    @Guy Stassart "Vulgaire déologie"... qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre ! Le réchauffement climatique n'est pas une opinion.

Aussi en Climat

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs