Accueil Sports Football Football à l'étranger Euro 2020

L’UEFA refuse de disputer l’Euro dans des stades vides et exige des villes hôtes qu’elles puissent accueillir des fans (vidéo)

Le président de l’UEFA, Aleksandar Ceferin, a déclaré que le huis clos n’était pas une option pour l’Euro.

Temps de lecture: 2 min

L’Union des associations européennes de football (UEFA) exige des douze pays hôtes du prochain Euro de football qu’ils puissent accueillir des supporters dans les stades du prochain rendez-vous continental. Disputer des rencontres dans des enceintes vides n’est plus une option pour l’UEFA, a dit son président Aleksander Ceferin à Sky Sports.

« Nous disposons de plusieurs scénarios mais celui d’un Euro à huis clos n’est pas sur la table », a déclaré le Slovène. Le nombre de fans admis dépendra des mesures prises dans chaque pays.

« Chaque hôte doit pouvoir garantir la présence des fans lors des matches. Le schéma idéal est de jouer le tournoi dans les douze villes initialement prévues mais si ce n’est pas possible, nous continuerons avec 10 ou 11 pays », a ajouté Ceferin.

Début avril, les pays concernés devront faire savoir à l’UEFA le nombre de spectateurs qu’ils pensent pouvoir accueillir. Ils devront également présenter un plan de secours.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré être enclin à organiser davantage de matches du prochain Euro alors que le stade londonien de Wembley sera déjà le théâtre de trois matches du groupe D, d’un huitième de finale, des demi-finales et de la finale.

Les autres villes hôtes sont Bakou, Bilbao, Budapest, Bucarest, Dublin, Glasgow, Copenhague, Munich, Rome et Saint-Pétersbourg.

Le comité exécutif de l’UEFA doit se réunir le 19 avril pour évoquer, entre autres, l’Euro, déjà reporté d’un an en raison de la pandémie de coronavirus. Une décision finale concernant les villes hôtes est attendue pour le 20 avril lors du Congrès de l’UEFA.

Les Diables Rouges figurent dans le groupe B avec le Danemark, la Russie et la Finlande. Ils disputeront deux rencontres à Saint-Pétersbourg et une à Copenhague.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Pablos Gino, mardi 16 mars 2021, 18:09

    Allez dégage ,l'europe a d'autre chats à fouetter, il me semble que l'ouverture des établissements scolaires est drôlement plus importante que le business de ces baraquis ,qui sont tout sauf un exemple pour la jeunesse. Extrait d'une conversation entre Griezman et Piqué ""La chatte à ta mère", je ne me souviens pas avoir utilisé un tel language vis à vis d'un collègue , quand à Mogi Bayat c'est pas mal non plus " vous n'êtes que des petites merdes" s' adressant à un journaliste qui ne partageait pas son avis, il est vrai qu'en la matière être plus grosse que ce sieur est un peu difficile.

  • Posté par Jean Luc, mardi 16 mars 2021, 17:49

    Le huis clos n'est donc pas une option pour l’Euro. Il y en a une autre: pas d'Euro du tout.

  • Posté par Vigneron Gérard, mardi 16 mars 2021, 17:27

    Ce comique vit en Europe?? pas un Euro public pr ce machin!

  • Posté par Druide David, mardi 16 mars 2021, 16:28

    Pour qui se prennent ils ces mafieux? Qu'ils ne jouent pas!

  • Posté par Debrabander Jean, mardi 16 mars 2021, 14:27

    "exige" ? Pour qui se prennent-ils ? Que l'Europe exige la suppression de cet euro !

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une