Accueil Culture Livres

Hervé Le Tellier: «L’anomalie est un roman scoubidou»

Quel roman pouvait, mieux que « L’anomalie », résumer une année 2020 de chaos et de bouleversements ? L’auteur du prix Goncourt, également couronné en Belgique, fait les comptes et en raconte quelques-unes des ficelles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 8 min

Déjà couronné fin novembre par le prix Goncourt français, le livre du romancier Hervé Le Tellier L’anomalie a reçu ce mardi le « Choix Goncourt de la Belgique ». Ce prix, décerné par un jury composé de 220 étudiants francophones et néerlandophones, est l’équivalent du prix Goncourt des lycéens en France. Alors que, énorme succès de librairie, le roman a dépassé le plafond des 800.000 exemplaires vendus, Hervé Le Tellier continue à s’étonner de ce qui lui arrive, en écho avec les personnages de son roman qui, suite à une perturbation météorologique inexpliquée, se retrouvent confrontés, à trois mois de distance, à leur double.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs