Accueil Opinions

Archéologie: «Les manuscrits de la mer Morte n’ont pas tout révélé»

Un texte biblique nous revient du fond des âges sous forme de fragments. Il raconte une partie de la Bible, mais en grec ancien et dans une version révisée. Le spécialiste Hans Ausloos décode l’importance de cette découverte.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 5 min

Ce serait l’une des découvertes historiques les plus importantes depuis celle des manuscrits de la mer Morte, entre 1947 et 1956. « Pour la première fois depuis environ 60 ans, des fouilles archéologiques ont mis au jour des morceaux d’un parchemin biblique », assure l’Autorité israélienne des antiquités tout en précisant que l’opération visait à lutter contre le pillage du patrimoine. Le squelette d’un enfant momifié vieux de 6.000 ans, ainsi qu’un panier datant de 10.500 ans, probablement le plus vieux du monde, ont également été trouvés lors des fouilles.

Hans Ausloos est professeur à l’UCLouvain et maître de recherches FRS-FNRS, spécialiste des manuscrits de la Bible. Il dit toute l’importance de cette découverte.

Parlez-nous de ces « morceaux » de manuscrit biblique ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Tillmans Jean-yves , mercredi 17 mars 2021, 11:52

    Je demeure convaincu que le vaccin Astta-Zeneca est victime d'une campagne internationale de dénigrement dont il serait intéressant de découvrir les promoteurs. Il est quand même curieux que quelques cas de maladies graves lui aient été attribués alors que personne n'a mentionné de semblables cas après injection des autres vaccins. C'est plutôt interpellant.

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs