Accueil Société

Le spectre d’une troisième vague oblige les hôpitaux à se réorganiser

Officiellement, on ne parle pas de troisième vague, mais les dernières données ne cessent d’inquiéter. Le point entre réalités et perspectives raisonnables.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 5 min

Un plateau… un plateau en forme de côte à quelques pourcents… Les métaphores varient mais la réalité ne cesse d’interpeller… Alors que politiques et experts débattent depuis le week-end sur l’opportunité de suspendre ou non le vaccin d’AstraZeneca, le virus qu’il est censé combattre s’en est donné à cœur joie…

« Il ne sert à rien de se voiler la face. La tendance vers le haut est claire. Nous sommes donc une fois de plus à un point de rupture potentiel mais nous pouvons toujours influencer cette évolution », soulignait mardi Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le covid.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par dupuis fernando, jeudi 18 mars 2021, 9:25

    Je dirais meme plus ... Le spectre d’une troisième BLAGUE

  • Posté par olmos carranza jorge, mercredi 17 mars 2021, 3:10

    Merci Monsieu Vandenbroucke de continuer a vacciner, c` est LA SOLUTION. En Illinois, ou je vis, le gouverneur parle de reouvrir tout, meme les festivals d` ete, avec certaines precautions. Le nombre de cas est encore eleve, mais le nombre de morts est insignifiant, et c` est cela que tous les medecins, (moi compris) visent. A mes concitoyens belges: faites vous vacciner, le jeu en vaut la chandelle. Apres, vous vous sentez comme "liberes" vous pouvez revivre, meme si il est necessaire de suivre les regles et de contnuer a prendre les distances, se masquer et se laver les mains Marie Vinciane DAgnely

  • Posté par Houbar Arlette, mercredi 17 mars 2021, 13:40

    Magnifique vous avez trouvé la SOLUTION !!! Je souhaiterais savoir combien de membres du gouvernement qui sont dans la tranche d'âge se sont faits vacciner. Surtout le leader de la SANTÉ ! Faut-il des cobayes avant ? Qu'il se fasse vacciner avec Astra-Astena puisqu'il est sans risque pour la santé et devrait protéger la population !

  • Posté par Joute Dodo, mardi 16 mars 2021, 20:20

    Tous vaccins confondus, on a tout de même 280.000 doses non requises pour une 2ème injection et tout de même non injectée. A raison de 10.000 personnes vaccinées en moyenne en un jour, on a un mois de retard. Et je suis très optimiste, il y a des jours où on en vaccine 200-300. Ce sont tout de même 280.000 personnes fragiles qui pourraient être protégées et ne le sont pas.

  • Posté par Raspe Eric, mercredi 17 mars 2021, 13:06

    Détrompez-vous, d'après les derniers chiffres disponibles ce n'est que 102403 doses en transit, soit 5.9% des doses reçues. Votre problème est négligeable et permet une gestion logistique relativement fluide.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs