Rallye : le duo mythique « Loeb-Elena » se sépare après 23 ans, le co-pilote très amer (vidéos)

Daniel Elena et Sébastien Loeb
Daniel Elena et Sébastien Loeb - Photo News

Sale temps pour les copilotes ! Quelques semaines après la tonitruante séparation vécue (et pas encore complètement consommée) entre Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul, c’est un autre duo, mythique celui-là, qui se sépare ! Sébastien Loeb a annoncé ce mardi à Daniel Elena qu’ils ne feraient plus route commune, ou plutôt piste commune, puisqu’il semble que le nonuple champion du monde des rallyes ait décidé de poursuivre sa carrière en rallye-raid, mais plus avec son fidèle complice, celui qu’il avait déjà maintes fois « protégé » d’une mise à l’écart voulue par certaines équipes qui avaient parfois du mal à supporter le côté en apparence dilettante du copilote monégasque…

Daniel Elena très amer

« Seb m’a appelé ce matin pour me dire qu’il allait poursuivre sa carrière avec un autre copilote », témoigne Daniel Elena dans une vidéo postée sur ses réseaux sociaux, dans laquelle il a du mal à cacher une énorme amertume, tout en affichant une aversion marquée pour l’écurie Prodrive qui semble à l’origine de cette décision. « J’ai soi-disant commis trop d’erreurs de navigation lors du dernier Dakar, alors qu’eux, ils ont produit une merde de bagnole et qu’ils n’ont pas voulu écouter les conseils que je leur ai donnés pendant des heures », dit en substance Elena, en énumérant au passage les nombreuses victoires d’étapes conquises sur le Dakar avec Loeb. »

Loeb : « Plus trop d’années devant moi pour gagner le Dakar »

De son côté, Sébastien Loeb a confié au quotidien L’Equipe que « ce n'était pas une décision facile à prendre et ce n'était pas un coup de fil évident à passer car nous avons passé vingt-trois ans ensemble et Daniel est un pote », dit-il. « J'ai eu pas mal d'avis extérieurs sur Daniel, nous en avons discuté avec Prodrive et après avoir analysé notre prestation sur le dernier Dakar, nous sommes arrivés à la conclusion qu'il pourrait être bien d'essayer autre chose. J'ai 47 ans, je n'ai plus beaucoup d'années devant moi pour gagner le Dakar, et donc je veux mettre toutes les chances de mon côté. »

Le successeur n’a pas encore été annoncé

Les deux hommes ont pris soin de préciser que cette décision n’entamerait en rien la relation amicale qu’ils ont entretenue pendant 23 ans. Le discours tenu par l’un et l’autre nous rend un peu moins optimiste à ce sujet. Quant à Sébastien Loeb, il n’a pas encore annoncé avec qui il envisageait de poursuivre sa carrière, mais on peut s’imaginer que les candidatures ne doivent pas manquer…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous