Allemagne: la recherche désespérée d’une star social-démocrate

Sous le regard de bronze de Willy Brandt, l’entrée en scène des différents prétendants à la présidence du parti pour un grand débat, mardi soir à Berlin...
La joie de Jörg Urban, candidat de la Saxe et chef de l’AfD dans la région, prenant connaissance des premières estimations.
Trois identitaires, proches des néonazis
Donald Trump est arrivé à Biarritz.
Les avertissements de sa propre administration ne manqueront pas d’affaiblir la position du nouveau locataire du 10 downing street, Boris Johnson, tenant d’un «
no deal
».
Emmanuel Macron apparaît comme le meilleur interlocuteur de Vladimir Poutine sur la scène européenne, face à une Angela Merkel déclinante où des leaders eurosceptiques ayant moins d’influence.
Evitons, les jugements de valeur à l’emporte pièce, qui poussent à la division estime le journaliste Dirk Schümer du Die Welt.
Le futur président du Conseil européen Charles Michel et le nouveau Haut représentant pour les Affaires étrangères
: appelés à «
comprendre les défis qui les attendent et à obtenir les outils dont ils auront besoin ».
La chancelière allemande éprouve de plus en plus de difficultés à endiguer ses crises de tremblements que les spécialistes soupçonnent être de type «
orthostatique
», une pathologie relativement rare, qui peut devenir très invalidante au fil des années.
Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki n’avait qu’une idée lors des négociations pour les top jobs européens 
: éviter que le socialiste Timmerman ne devienne président de la Commission européenne. Résultat
: aucun pays de l’est ne devait être représenté à la tête des institutions, à la faveur du PPE, le groupe auquel appartient Angela Merkel au sein de l’UE, a compris.
Philippe Lamberts.
Charles Michel, le nouveau président du Conseil européen, et Ursula von der Leyen, nouvelle présidente de la Commission.
Ursula von der Leyen derrière une forêt de micros peu après sa nomination
: la femme politique allemande dispose déjà d’une solide expérience ministérielle dans son pays.
FILES-GERMANY-POLITICS-CABINET
Boris Johnson
Il est souvent reproché à Christine Lagarde de ne pas être économiste, mais l’argument n’a pas la force de son apparente évidence.
epaselect GERMANY FINLAND DIPLOMACY
Angela Merkel s’est abstenue lors du vote pour désigner sa ministre Ursula von der Leyen à la Commission
Louis Michel, le père du Premier ministre libéral.
Emmanuel Macron et Angela Merkel
: le dénouement du sommet est aussi le fruit d’un accord franco-allemand.
Famille, Travail, Défense, Ursula von der Leyen a multiplié les postes ministériels en Allemagne.