Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Ex-carrière /ex-ZAD de Schoppach : deux visions diamétralement opposées

ZAD toujours ou parc d’activités de 3ème génération, le grand écart reste de mise entre deux visions. A Liège, Bruxelles et Louvain, des manifestations ont lieu pour soutenir l’ex-ZAD d’Arlon et sa vision autre de la société. Idélux souhaite désormais aller de l’avant sereinement et dit avoir perçu un message.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 5 min

L’expulsion des défenseurs de la ZAD de Schoppach ce lundi a remis en lumière deux combats, en tout cas deux réalités bien différentes, celles du développement économique d’une part, et celle de la défense de territoires verts en ville ou en périphérie de ville, même si le combat des zadistes est beaucoup plus large et porte sur « un autre monde. »

A Arlon, les zadistes sont intervenus fin 2019 pour répondre à un appel de riverains qui voyaient les derniers espaces verts de ce quartier de Schoppach disparaître sous le coup de projets de lotissements et de parc d’activité économique de l’ex-sablière, un site qui a été qualifié de haut intérêt biologique avant que des débordements d’activités illicites ne perturbent ce statut en parallèle d’une nature qui reprenait ses droits pas toujours en adéquation avec les espèces les plus sensibles.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs