Accueil Opinions Éditos

Du courage en politique…

On peut approuver ou se montrer très agacés, mais on ne peut nier que le duo De Croo-Vandenbroucke donne à voir ces derniers mois une certaine (autre) manière de faire de la politique.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

C’est lors du sommet de Rio en 1992 que le principe de précaution a été établi et adopté, prévoyant que même en l’absence de certitudes, il s’impose de prendre des mesures anticipatives de gestion de risques vu les dommages potentiels sur l’environnement et la santé.

Seulement voilà, depuis ce lundi, la question se pose : le principe de précaution est-il toujours vertueux ou peut-il habiller une forme d’immobilisme, voire de couardise ? Et si la décision d’un grand nombre de pays européens de mettre sur pause le vaccin AstraZeneca était le fait de dirigeants incapables d’assumer un discours raisonné face à leurs citoyens, leur offrant dès lors une protection factice car dictée par les émotions plus que par les faits ? Et si le choix de poursuivre cette vaccination pris par la Belgique et le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke relevait plus du courage politique que du rigorisme sanitaire ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par Monsieur Alain, mercredi 17 mars 2021, 15:31

    Le retour des femmes.hommes d'Etat ???? Pour ce qui est du "principe de précaution", je ne l'ai jamais compris. A le suivre, nos ancêtres n'auraient jamais dominé le feu - c'est vrai quoi ça brûle !!!!

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, mercredi 17 mars 2021, 15:21

    sur la photo, un ministre incivique : il touche son masque et il part pas immédiatement se laver les mains et changer de masque. C'est Van Laethem qui devrait le recadrer !

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, mercredi 17 mars 2021, 15:17

    Tant que l'on n'instituera pas la peine de prison ou pire pour les ministres au bilan contestable, il ne peut-être question de "courage" politique. En effet actuellement quel risque court M. Vandenbroucke ? même pas la non-réélection ! A moins que se prenant pour Mussolini, il n'envisage la même fin. Arx tarpeia Capitoli proxima. Il n'y a qu'un pas du Capitole à la roche Tarpéienne.

  • Posté par Monsieur Alain, mercredi 17 mars 2021, 15:32

    Quelques "lieux communs" en guise de programme ???

  • Posté par Pirotte Raymonde, mercredi 17 mars 2021, 12:07

    Excellent Mme Delvaux...et quelle chance que nos principaux ministres soient Flamands....un peu de solidité/lucidité face aux "gnangnans" qui oublient qu'on va TOUS mourir! pire que notre heure est fixée (réfléchissez combien de fois avez vous échappé à une mort "certaine", combien de suicides soit disant 'ratés"???) "grâce" à la TV nous voilà tous devenus tous spécialistes es-vaccins!!!!

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs