Accueil Les racines élémentaires

Les Racines élémentaires de Frédéric Lenoir: «Dès l’âge de huit ans, je suppliais mes parents de divorcer»

La philosophie de la bienveillance, chère à Frédéric Lenoir, ne s’est pas faite en un jour. Une enfance chaotique, le rejet du culte religieux, le refuge dans la nature… Son destin s’est forgé dès les premières années.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 12 min

Au carrefour de la philosophie, de la psychologie, de la sociologie et de la spiritualité, Frédéric Lenoir prône, pour comprendre l’être humain, l’approche pluridisciplinaire de son maître, Edgar Morin. Ce qui l’intéresse, c’est le développement personnel et la construction de soi. Ses détracteurs le réduisent à l’image d’un gourou du bonheur. Ses nombreux sympathisants louent sa capacité à réenchanter un monde en perte de lumière, sinon de valeurs.

Le voici qui se raconte.

Je ne serais pas devenu qui je suis si…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dubois Frédéric, lundi 22 mars 2021, 18:13

    Très instructif. Des paroles pleines de bon sens de ce penseur chrétien non conventionnel.

Aussi en Les racines élémentaires

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs